Sécurité routière en Côte-d'Or : Mieux vaut prévenir que guérir

11 juillet 2017
Par 45
Le département Côte-d'Orien est marqué par un taux d'accidentalité important en ce début d'année. (20 tués au 5 juillet 2017 contre seulement 10 au 30 juin 2016). Face à ce constat alarmant, la Préfète de la Région a décidé d'agir et d'intensifier les actions en faveur de la sécurité routière.

Le département Côte-d'Orien est marqué par un taux d'accidentalité important en ce début d'année. (20 tués au 5 juillet 2017 contre seulement 10 au 30 juin 2016). Face à ce constat alarmant, la Préfète de la Région a décidé d'agir et d'intensifier les actions en faveur de la sécurité routière.

Une opération de sensibilisation et d'information a été menée auprès des contrevenants au cours du moins de juin. Il leur a été proposé de bénéficier d'ateliers qui avaient pour vocation la sensibilisation sur les risques encourus par l'infraction qu'ils viennent de commettre au lieu du retrait de point qui est initialement prévu.

Les contrevenants qui ont choisis cette alternative à la sanction, se verront proposer un parcours pédagogique. Au programme de la sensibilisation : témoignages de victimes, conséquences des accidents, rappel sur les usagers vulnérables, les distances de sécurité-freinage-vitesse, mise en garde contre l'alcool-addicitons et les distracteurs (téléphone).

Tout cette démarche pédagogique a pour objectif de prévenir ces accidents plutôt que d'en subir les conséquences.

Alexis Kynigopoulos