Excellent départ pour François Pralus à Dijon

12 juillet 2017
Par 45
Comme nous vous l'avions annoncé, l'enseigne François Pralus Chocolaterie a pris ses quartiers au 78 rue de la Liberté depuis hier et le moins que l'on puisse dire c'est que les Dijonnais n'ont pas été insensible à cette nouvelle. Rencontre avec François Pralus.

Comme nous vous l'avions annoncé, l'enseigne François Pralus Chocolaterie a pris ses quartiers au 78 rue de la Liberté depuis hier et le moins que l'on puisse dire c'est que les Dijonnais n'ont pas été insensible à cette nouvelle. Rencontre avec François Pralus.

Auguste Pralus est à l'origine de la recette de la Praluline, il l'a élaboré en 1955 et elle n'a plus jamais quitté la vitrine de la chocolaterie. Par la suite, son fils François Pralus a pris le relais et conservé la recette secrète de la fameuse brioche. La Praluline est connue mondialement et les gourmands n'hésitent pas à faire la file devant la boutique pour se procurer la leur.

« Certains samedis, il se vend plus de 1 000 Pralulines dans certaines des boutiques disséminées en France ».

L'implantation de la boutique dijonnaise représente un investissement de 600 000 euros pour François Pralus. La brioche se vendant à un prix de 12 euros l'unité, il faudra donc en vendre un peu plus de 50 000 pour rentabiliser l'investissement !

La boutique est installée de telle sorte que depuis la vitrine, les passants peuvent observer la fabrication de la fameuse brioche. Elle propose aussi une vaste gamme de chocolats certains plus exotiques que d'autres.

C'est donc une institution de la gastronomie Française qui vient s'implanter sur la grande Rue de la Liberté. Cela contribuera sans doute à renforcer la notoriété de Dijon en France et à l'étranger.

Suite à ce premier jour d'ouverture, nous avons rencontré François Pralus. Heureux d'arriver ici à Dijon, il considère que cette ouverture est une réussite.

« On a ouvert ce matin, j'ai trois pâtissiers et trois vendeuses et vu le succès dès le premier jour on est en train de recruter un 4ème pâtissier, et une 4ème personne à la vente »

Les dijonnais se sont donc rués pour déguster les fameuses brioches aux pralines. Cela est de bonne augure pour François Pralus :

« Aujourd'hui on a produit 550 brioches. Pour un jour de semaine cela est conséquent. Vu la clientèle d'un mardi je pense que ça va être un grand succès »

Alexis Kynigopoulos

 

Podcasts