Produits agricoles médaillés : Est-ce vraiment bien utile ?

05 juillet 2017
Par 45
Le Concours Général Agricole (CGA) qui a lieu annuellement a rendu son verdict pour cette édition 2017. Au total 419 produits ont été médaillés (bronze, argent ou or) en Bourgogne Franche Comté. Ce concours qui est apparu en 1870 lancé par le Ministère de l'Agriculture a pour objectif de valoriser la production agricole française dans sa diversité, mais qu'en est-il réellement ?

Le Concours Général Agricole (CGA) qui a lieu annuellement a rendu son verdict pour cette édition 2017. Au total 419 produits ont été médaillés (bronze, argent ou or) en Bourgogne Franche Comté. Ce concours qui est apparu en 1870 lancé par le Ministère de l'Agriculture a pour objectif de valoriser la production agricole française dans sa diversité, mais qu'en est-il réellement ?

Ces médailles ont pour vocation d'orienter les consommateurs vers des produits de qualité. Il peut s'agir de vins, de produits laitiers, de miels mais aussi de jus de fruits et autres. Ainsi elles ont à la fois le rôle de rassurer l'acheteur mais aussi de gratifier le travaille du producteur.

Le grand public se sent orienté dans son achat et considère généralement ces médailles comme des références. Il s'agit d'un moyen pour lui d'appréhender un monde qui n'est pas forcément le sien : celui de l'agriculture.

« Les médailles du CGA sont un gage de qualité pour la clientèle. Et elles nous confèrent une belle image auprès de la profession. Même si nous sommes de petits producteurs, les gens savent que nos produits sont de qualité », se réjouit Martial Arnaud, producteur de jus de fruits.

Quid du prix d'un produit médaillé ?

Une médaille n'est pas synonyme de hausse des prix car bien souvent lorsqu'un produit est médaillé il est déjà commercialisé, il n'est donc plus possible d'en augmenter le prix. En revanche un produit médaillé gagne en notoriété et peut donc s'exporter plus facilement.

Une influence qui demeure plus limitée chez les connaisseurs

Si les médailles aident fortement le grand public, les connaisseurs y sont généralement moins sensibles. 

Les médailles sont donc un véritable atout promotionnel auprès du grand public pour les producteurs.

Des mutations sont en cours ...

De nouvelles tendances émergent. Les blogueurs sont de plus en plus nombreux et certains ont une réelle influence dans le commerce des vins par exemple. Suivis par plusieurs milliers d'abonnés, ces personnalités représentent une nouvelle forme de publicité avec laquelle le monde de l'agriculture va devoir apprendre à composer, dans les années à venir.

Alexis Kynigopoulos