Sécurité Routière : un clip choc tourné par les jeunes de Chenôve

22 mai 2017
Par 45
Les élèves de terminale "Métiers de la sécurité" du lycée Antoine de Chenôve vont présenter ce mardi soir à la MJC un court-métrage réalisé autour de la sécurité routière. Intitulé "Encore Un", il met en scène des jeunes qui prennent le volant après avoir bu le verre de trop.

Les élèves de terminale "Métiers de la sécurité" du lycée Antoine de Chenôve vont présenter ce mardi soir à la MJC un court-métrage réalisé autour de la sécurité routière. Intitulé "Encore Un", il met en scène des jeunes qui prennent le volant après avoir bu le verre de trop.

"Encore un verre, encore un accident, encore une vie en moins". Voilà le slogan choisi par une quinzaine d' étudiants du Lycée professionnel Antoine de Chenôve, inscrits en terminale Bac Pro "Métiers de la Sécurité" pour leur court-métrage cette année.

Après plusieurs mois de travail aux côtés du responsable audiovisuel de la MJC de Chenôve Emmanuel Putigny, ils présenteront ce mardi soir (18h) dans la salle de cinéma de la MJC leur production : "Encore Un", un mini-film de 3 min 55 en faveur de la sécurité routière.

« Ils avaient une liberté totale dans l'écriture du scénario, la réalisation, les acteurs. Les jeunes sont derrière la caméra, à la perche, aux voix off, c'est leur film !» assure E.Putigny. « On leur a simplement imposé le thème de l'alcool cette année », explique celui qui aide chaque année une promotion du lycée à réaliser un court-métrage pour la sécurité routière. L'idée vient d'Abdelbasset Louali, proviseur adjoint au lycée Antoine qui cherchait depuis le début des années 2010 un nouveau moyen de sensibiliser les jeunes aux risques liés à la route. Avec la MJC de Chenôve, l'idée de "court-métrage" a fait son chemin. Celui de l'an passé, "Selfie Mortel" avait même remporté un prix  départemental et avait été partagé sur internet par le compte de la Sécurité Routière à l'échelle nationale. 

Ainsi, les élèves ont écrit cette année un scénario qui tente de sensibiliser les jeunes de leur âge à ne pas conduire après avoir bu : « Il n'y a rien de mieux que les jeunes pour s'emparer et diffuser eux-mêmes un message de vigilance, c'est eux les conducteurs de demain » confirme Emmanuel. « Et puis ils ont aussi découvert les métiers du cinéma, en tournant plusieurs scènes au CHU de Dijon par exemple...»

Après la présentation gratuite du court-métrage ce mardi soir à la MJC, Emmanuel et la classe espèrent bien voir leur court-métrage sur les réseaux sociaux. Et pourquoi pas obtenir comme l'an passé un prix. Encore un ?

Yoann Olid

Podcasts