Agriculture : quel bilan annuel pour les exploitants de Côte-d'Or ?

19 mai 2017
Par 45
Ce vendredi, la FDSEA de Côte-d'Or organise sa 71e assemblée générale à Sombernon. ? l'heure de faire le bilan, les exploitants agricoles font grise mine et s'interrogent sur l'avenir de leur production, notamment en "zone intermédiaire".

Ce vendredi, la FDSEA de Côte-d'Or organise sa 71e assemblée générale à Sombernon. ? l'heure de faire le bilan, les exploitants agricoles font grise mine et s'interrogent sur l'avenir de leur production, notamment en "zone intermédiaire".

? l'heure de se rassembler ce vendredi 19 mai dans la salle municipale de Sombernon, les adhérents de la Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles de Côte d'Or (FDSEA 21) auront sans doute le visage un peu fermé.

Les agriculteurs vont en effet devoir dresser un bilan de leur situation et de leur production, et les premiers échos ne prêtent pas forcément à l'optimisme : « Nous sortons de 3 campagnes difficiles toutes productions confondues avec des trésoreries au plus bas dans la Zone intermédiaire. La diminution régulière et la répartition injuste des dotations de la PAC, les aléas climatiques ainsi qu'une baisse de charges insuffisante fragilisent de plus en plus les exploitations et limitent largement leurs investissements » confie la Fédération avant la tenue de son AG.

Pour rappel, les Zones Intermédiaires sont des départements et des cantons choisis par le ministère de l'Agriculture. Les agriculteurs qui y sont installés ont la possibilité de souscrire une mesure agroenvironnementale et climatique spécifique (Maec).

En présence d'?tienne Gangneron, vice-président de la fédération nationale (FNSEA), et de Frédéric Perrot, président de l'antenne régionale de Bourgogne-Franche-Comté, l'assemblée s'interrogera donc en particulier sur  « l'avenir pour nos productions en zone intermédiaire ? »

Yoann Olid