Musique : un quatrième album pour le Dijonnais Filansen

10 mai 2017
Par 45
Cette semaine, le musicien côte-d'orien Filansen dévoilera les morceaux de son nouvel album "Issue de secours", 4e opus de l'artiste. L'occasion d'échanger avec cet amoureux des mots et de la chanson française, auxquels il dédie de plus en plus de temps.

Cette semaine, le musicien côte-d'orien Filansen dévoilera les morceaux de son nouvel album "Issue de secours", 4e opus de l'artiste. L'occasion d'échanger avec cet amoureux des mots et de la chanson française, auxquels il dédie de plus en plus de temps.

Ce vendredi 12 mai, Filansen filera sur la scène de l'Espace Tabourot des Accords de Saint Apollinaire (billetterie). L'artiste côte-d'orien a hâte de présenter les 12 nouveaux morceaux de sa quatrième production "Issue de Secours" à son public.

Car voilà maintenant plus de 15 ans que ce professeur de Français a sauté le pas en décidant de partager ses textes et ses mélodies avec le public des scènes locales. 15 ans de passion pour la musique, qu'il avoue pratiquer "comme une passion, un à côté, même si on aimerait en faire plus et que ça prend énormément de temps".  

Après "Errer au hasard" en 2005, "Quelques instants" en 2008 et "Petits Bouts de Moi" en 2014, Philippe s'est penché depuis plusieurs mois sur la réalisation de son quatrième opus, autoproduit, avec une difficulté supplémentaire à l'écriture : celle de l'acrostiche. Les premières lettres de chaque vers forment un mot ou un nom. Une formalité dans le style pour cet amoureux des lettres, qui va maintenant pouvoir "tester" ses titres et retrouver la scène pour défendre sa vision de la variété française.

Mais il ne se fait pas de cheveux blancs pour autant : « Aujourd'hui, j'ai une communauté et des fans, locaux pour la plupart et je suis ravi que leur nombre grandisse,  et j'ai des projets d'envergure sur les scènes nationales. Mais c'est une passion dévorante, ça prend du temps et c'est un milieu dur».

Dans la vie de l'homme Philippe, celle de l'artiste continue de grandir : « Depuis 2014, ça a vraiment pris de l'ampleur. Et entre le travail autour de cet album et les prochaines dates, c'est plein de choses qui prennent de la place, mais ça m'anime, on fait de la musique pour ça. »

Retrouvez l'artiste en interview complet ci-dessous.

Podcasts