Chômage : la petite bête qui monte en Côte-d'Or (+0.2%)

27 avril 2017
Par Franck Pelloux
Avec 50 demandeurs d'emploi en catégorie A de plus entre février et mars 2017, le chômage en Côte-d'Or est à nouveau en légère hausse. Le même phénomène est observable à l'échelle nationale (+1.3%), où la barre des 3.500.000 demandeurs d'emploi a une nouvelle fois été franchie.

Avec 50 demandeurs d'emploi en catégorie A de plus entre février et mars 2017, le chômage en Côte-d'Or est à nouveau en légère hausse. Le même phénomène est observable à l'échelle nationale (+1.3%), où la barre des 3.500.000 demandeurs d'emploi a une nouvelle fois été franchie.

Dévoilés ce mercredi  26 avril, les chiffres du chômage pour le mois de mars 2017 sont en légère hausse par rapport à février : on observe en Côte-d'Or une augmentation de 0.2% des inscrits en catégorie A, ce qui représente 50 demandeurs d'emploi supplémentaires. Cependant, les chiffres restent à la baisse sur un an : alors que 25.460 personnes étaient en recherche d'emploi en catégorie A en mars 2016, on en compte seulement 24.270 cette année (-4.7%).

En Bourgogne-Franche-Comté la tendance est la même : très légère hausse entre février et mars 2017 (+0.1%) qui s'ajoutent aux hausses précédentes, mais ses chiffres sont contre-balancés par le baisse des chômeurs dans les autres catégorie (B, C). Résultat : le nombre global de chômeur en BFC ne bouge quasiment pas. 

C'est finalement à l'échelle nationale que la tendance est bien plus nette, avec un nouveau dépassement de la barre des 3.500.000 personnes en recherche d'emploi et sans activité : une hausse de +1.3% en un mois. Dangereusement, le nombre de chômeurs se rapprochent de celui de l'an passé, avec une différence de +0.9% seulement. 

Chomage

Cyrille Pichenot