EFS : " Donner son sang, c'est aussi citoyen que le vote"

07 avril 2017
Par 45
Cette semaine, une étrange campagne publicitaire anonyme interrogeait dans les médias : "? quel groupe appartiennent les candidats à la présidentielle ?". L'établissement français du sang a révélé ce vendredi qu'il était l'auteur de cette campagne, afin d'inciter les citoyens au don du sang autant qu'au vote.

Cette semaine, une étrange campagne publicitaire anonyme interrogeait dans les médias : "? quel groupe appartiennent les candidats à la présidentielle ?". L'?tablisement Français du Sang a révélé ce vendredi qu'il était l'auteur de cette campagne, afin d'inciter les citoyens au don du sang autant qu'au vote.

" Voter est un acte citoyen, donner son sang aussi ". C'est le message qu'a tenté de faire passer discrètement l'?tablissement français du sang (EFS) à travers les médias en début de semaine. L'établissement souhaitait en effet profiter de la campagne présidentielle pour inciter, une fois de plus, au don du sang.

Cette campagne publicitaire s'est faite en deux temps. En début de semaine, plusieurs affiches et images ont été diffusées sur les réseaux sociaux et dans les médias. Reprenant les prénoms de chaque candidat à la présidentielle, elle posait la question " ? quels groupes appartiennent-ils vraiment ? " sans en dire plus. Volontairement provocatrice, la question a trouvé une réponse ce vendredi avec la diffusion des groupes sanguins des différents candidats.

Une campagne qui, l'EFS l'espère, interpellera sur les sujets importants en cette période électorale. Elle amorce dans le même temps l'opération #MissingType, qui débutera en juin pour appeler les marques à masquer les lettres des groupes sanguins A, B, O de leur logo, enseigne ou autres communications à l'occasion de la Journée mondiale des donneurs de sang.

L'EFS rappelle que 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour. 1 million de malades sont soignés chaque année grâce aux produits sanguins.

Y.O.