Canettes, mégots, chewing-gums : Dijon va verbaliser les pollueurs de ses rues

29 mars 2017
Par 45
La ville de Dijon a lancé ce mardi 28 mars une grande campagne de propreté urbaine sur le thème "Stop ! Les incivilités prennent trop de place !". Cette campagne d'affichage s'accompagne d'un volet verbalisation : une amende de 68 ? est désormais prévue pour ceux qui saliraient les rues dijonnaises.

La ville de Dijon a lancé ce mardi 28 mars une grande campagne de propreté urbaine sur le thème "Stop ! Les incivilités prennent trop de place !". Cette campagne d'affichage s'accompagne d'un volet verbalisation : une amende de 68 ? est désormais prévue pour ceux qui saliraient les rues dijonnaises.

« La municipalité cherche depuis des années à maintenir un haut niveau de propreté à travers l'action quotidienne de ses services. Cette campagne propreté a donc pour but de renforcer le degré de prise de conscience et le civisme des habitants » explique pour débuter Jean-Patrick Masson, adjoint délégué à l'énergie, au patrimoine municipal et à la propreté pour la Ville de Dijon.

? travers cette nouvelle campagne de sensibilisation, via des affiches "choc", le message de la ville est « sans ambiguïté. Faire une opération d'envergure, dans tous les quartiers de la ville de Dijon, pour dire stop aux mégots, aux canettes, aux papiers gras, aux chewing-gums ou aux déjections canines abandonnés sur l'espace public.» 

Et pour passer des paroles aux actes, la municipalité prévoit pour la première fois de pouvoir verbaliser les contrevenants grâce à une nouvelle disposition législative qui devrait entrer en vigueur dans les prochaines semaines.
« Les auteurs d'actes d'incivilités, quotidiens et parfois jugés anodins, pris sur le fait, seront désormais sanctionnés à hauteur de 68? par les agents de la brigade verte ». De quoi dissuader de laisser un papier traîner.


 

 

 

 

 

 

 

Yoann Olid