Abattoirs : les règles sont-elle respectées en Côte-d'Or ?

21 mars 2017
Par 45
L'association Combactive organise ce mercredi soir un débat autour des pratiques des différents abattoirs de Côte-d'Or. Le journaliste d'investigation Geoffrey Le Guilcher, auteur du livre "Steak-Machine" et plusieurs lanceurs d'alertes sont notamment invités.

L'association Combactive organise ce mercredi soir aux Tanneries II une soirée de débat autour des pratiques des différents abattoirs de Côte-d'Or. Le journaliste d'investigation Geoffrey Le Guilcher, auteur du livre "Steak-Machine" et plusieurs lanceurs d'alertes sont notamment invités.

Alors que des scandales éclaboussent parfois les abattoirs français, ceux de Côte-d'Or sont-ils 100% clean ? C'est la question que souhaite se poser l'association de défense des animaux Combactive, qui organise une soirée de débat aux Tanneries de Dijon ce mercredi soir.

Malheureusement cela devra se faire sans les principaux intéressés. « Nous avons convié... représentants de protecteurs du bien-être animal, éleveurs, consommateurs et les services vétérinaires. Malheureusement nous avons reçu un courrier de la Direction départementale de la Protection des Populations (DDPP21), qui regroupe les services vétérinaires, les services de contrôle de la concurrence, de la consommation et de répression des fraudes, nous informant qu'en période préélectorale, elle décline notre invitation.
Doit-on y sous-entendre que nos abattoirs de Côte d'Or, comme le grand établissement Bigard de Venarey les Laumes, ont des pratiques douteuses... ?» s'interroge l'association. 

Cette soirée sera donc surtout l'occasion de rencontrer et débattre sur le fonctionnement des abattoirs et ses éventuelles dérives avec le journaliste d'investigation Geoffrey Le Guilcher, qui s'est infiltré pendant 6 semaines dans un abattoir de Bretagne pour pondre un livre : "Steak-machine", s'intéressant à la souffrance animale et humaine que ces usines produisent.

Le lanceur d'alerte, Mauricio Garcia Pereira ex-employé de l'abattoir de Limoge,  sera aussi parmi nous.

L'association lance aussi un appel : « nous souhaitons convier des acteurs majeurs, les personnels d'abattoir, les personnes travaillant ou ayant travaillé en abattoir à Beaune, Autun, Venarey Les Laumes ou Châtillon sur Seine. Nous assurerons, s'ils le souhaitent, leur anonymat».

Pour en savoir plus sur l'événement, cliquez ici.

Yoann Olid