Rugby : derniers matchs pour les entraîneurs du Stade Dijonnais

17 mars 2017
Par 45
Alors que le Stade Dijonnais s'apprête à recevoir le leader de la Fédérale 1 de rugby, Strasbourg, ce dimanche à Bourillot, le président Pascal Gautheron a fait savoir que le contrat de l'entraîneur Laurent Bonventre et de son adjoint Lionel Humblot ne serait pas renouvelé pour la saison prochaine.

Alors que le Stade Dijonnais s'apprête à recevoir le leader de la Fédérale 1 de rugby, Strasbourg, ce dimanche à Bourillot, le président Pascal Gautheron a fait savoir que le contrat de l'entraîneur Laurent Bonventre et de son adjoint Lionel Humblot ne serait pas renouvelé pour la saison prochaine.

Malgré les mauvaises performances du Stade Dijonnais pour cette année de montée en Fédérale 1 (12 défaites en 15 matchs pour l'instant), le club est assuré de rester à ce niveau la saison prochaine grâce à un changement de format pour le championnat, passant de 10 à 12 équipes par groupe dès la rentrée 2017.

Une nouvelle saison de Fédérale 1 qui se fera sans Laurent Bonventre et Lionel Humblot, aux commandes depuis 3 ans. C'est le président de la SASP du Stade Dijonnais, Pascal Gautheron, qui l'a confirmé ce vendredi : 

« Il y a trois ans, nous avions fixé comme objectif à Laurent, la remontée en Fédérale 1 et l'intégration des jeunes joueurs formés au centre d'entrainement au sein de l'équipe première. Les objectifs ont été atteints, et je tenais à les remercier chaleureusement pour leur implication au sein du club et leur investissement.»

Désormais, le dirigeant stadiste veut profiter des réformes du championnat pour ouvrir un nouveau chapitre pour le club : « nous passerons d'une poule de 10 à 12 équipes.  Il y aura donc plus de matchs à Bourillot, plus de visibilité en matière de communication et d'événementiel. S'agissant de la politique jeunes, [...] la nationale B deviendra l'équipe espoir du club composée de jeunes de moins de 23 ans et de quelques joueurs expérimentés afin de les encadrer. Cette nouvelle équipe espoir devient le vivier de l'équipe première et la continuité de la politique de formation du club, qui offrira aux jeunes la possibilité de jouer en belascain, espoir, équipe première.

Dès à présent, nous préparons la nouvelle saison, un nouveau staff, création de l'équipe espoir, recrutement  pour l'équipe première afin de faire briller au plus haut les couleurs du stade dijonnais dans le nouveau championnat.Nous attendions tous ces réformes, elles nous donnent de l'ambition, de l'espoir mais aussi du plaisir car elles sont synonymes de jeu, d'éclosion de talent, et de futur succès à Bourillot, base de la convivialité.»

En attendant, il reste 3 matchs de saison régulière à boucler pour Laurent Bonventre et ses joueurs, dont un duel déséquilibre contre Strasbourg, l'actuel leader ce dimanche. Dijon tentera d'y stopper une spirale de 9 défaites consécutives. 

Une victoire serait la première ficelle d'un bon cadeau d'adieu pour le staff dijonnais.

Yoann Olid

Photo : Nicolas Goisque - Dijon-sportnews.fr