Ahuy : la maison de l'Enfance va retrouver des couleurs

07 mars 2017
Par 45
Les locaux de la Maison de l'Enfance à Ahuy, qui accueillent toute l'année les enfants placés, vont subir un grand lifting. Le Conseil Départemental a investi 7 millions d'euros dans des travaux de rénovation qui se termineront en 2020. 

Les locaux de la Maison de l'Enfance à Ahuy, qui accueillent toute l'année les enfants placés, vont subir un grand lifting. Le Conseil Départemental a investi 7 millions d'euros dans des travaux de rénovation qui se termineront en 2020.

Sur le site de la Maison de l'Enfance (1 rue de Messigny à Ahuy), les grues et tractopelles côtoient depuis quelques semaines les enfants accueillis dans le cadre du dispositif de protection de l'Enfance. 

Le Conseil Départemental de la Côte-d'Or a voté en décembre dernier un billet de 7 millions d'euros pour la rénovation des bâtiments, datant des années 70, devenus vétustes et mal adaptés. Le désamiantage et la destruction des murs ont déjà démarré.

Ce mardi 7 mars, le président François Sauvadet a donc posé officiellement la première pierre de ce nouvel écrin, qui verra sa capacité d'accueil passer de 72 places à 90, dont près d'une quarantaine sur place. Surtout, les nouveaux locaux permettront de "casser" l'organisation actuelle :

« La logique des années 70 était hospitalière. Elle a donné des bâtiments cloisonnés, en box, avec peu de lumière » confie le chef du service petite enfance Philippe Labbé. « Nous avons pris part à la réflexion avec l'architecte sur la nouvelle organisation, et ça permettra d'avoir des espaces plus aérés, plus vivant. On attendait ça depuis longtemps. » Nul doute que les quelques difficultés qu'entraînent les travaux actuels seront donc vite oubliées lorsque les équipes de la maison de l'Enfance déambuleront dans les bâtiments réhabilités. 

Un constat confirmé par le président du département François Sauvadet lors de son discours : « les missions de la MDE se sont transformées au fil des années, au regard des évolutions législatives et réglementaires, mais aussi au regard des pratiques professionnelles : on n'accueille plus les enfants en 2017 comme en 1977.»

Pour rappel , la Maison de l'Enfance permet l'accueil d'urgence des enfants et adolescents de 0 à 18 ans confiés à l'Aide Sociale à l'Enfance du Département. Ceux-ci  font l'objet d'un placement judiciaire dans 80 % des cas et d'un placement administratif dans 20 % des cas.

Yoann Olid

Podcasts