Côte-d'Or : Auxonne fait son carnaval ce dimanche

04 mars 2017
Par 45
Ce dimanche, la petite ville d'Auxonne en Côte-d'Or s'apprête à accueillir des milliers de carnavaliers et quelque 27 chars décorés pour la 95e édition de son célèbre carnaval. Plongée dans les coulisses et les préparatifs avec Mireille, l'une des organisatrices.

 Ce dimanche, la petite ville d'Auxonne en Côte-d'Or s'apprête à accueillir des milliers de carnavaliers et quelque 27 chars décorés pour la 95e édition de son célèbre carnaval. Plongée dans les coulisses et les préparatifs avec Mireille, l'une des organisatrices.

Depuis 1922, c'est l'événement phare de l'année à Auxonne, et un moment incontournable pour beaucoup de Côte-d'Oriens, Saône-et-Loiriens et Franc-Comtois. Organisé par le CCEA (Club Carnavalesque et Excursionniste Auxonnais), le célèbre Carnaval d'Auxonne n'a pas fini de faire rêver. « On essaye de faire perdurer année après année la tradition, et de faire prendre de l'ampleur à cet événement » confie Mireille, secrétaire de l'association. Des danseurs déguisés et des chars de plusieurs mètres de haut défileront dans les rues du centre-ville d'Auxonne, rendues piétonnes pour l'occasion.

Si les chars et les confettis n'envahiront les rues que ce dimanche, la préparation est très longue en amont : depuis octobre, différents groupes d'amis, de collègues, de passionnés confectionnent des chars, fleuris, articulés pour certains, dans le secret des granges, garages et hangars du village. « On est quelques fois surpris de voir la mixité des gens qui s'investissent. Il y a des grands patrons de boîte qui troquent le costard pour le déguisement et donnent un coup de main pour coller les fleurs en papiers crépon » sourit la secrétaire. 

Un char, c'est aussi de l'argent : 1 800 ? en moyenne, avec une aide du CCEA mais beaucoup d'argent de sa poche. 

Un investissement suffisant pour justifier une entrée à 7 ? par personne pour assister au défilé. « On oublie tous ses problèmes quand on est dans une ambiance comme celle-là. On retrouve chaque année des fidèles, malgré la pluie ces deux dernières années. On est un carnaval particulièrement imposant pour une ville de notre taille, on cherche donc à attirer encore plus ».

La ville d'Auxonne apporte évidemment sa contribution à l'organisation avec un chèque et en bloquant l'accès aux rues, les services municipaux de la ville seront eux mobilisés dès le soir venu pour ramasser les 1,5 tonnes de confettis jetés. Mais la contrepartie est trop belle : « La ville est mise en lumière pendant toute une journée, et les retombées économiques sont conséquentes » confie Mireille. Le maire d'Auxonne Raoul Langlois parlait en 2015 de plusieurs dizaines de milliers d'euros de retombées pour sa ville, via les restaurants, commerces, coiffeurs du coin.

Pour mettre son plus beau déguisement, Auxonne peut compter cette année encore sur une centaine de bénévoles, dédiés à faire de ce carnaval, dès 14h, une vraie fête.

Yoann Olid

Podcasts