Dijon : Greenpeace présente les meilleures enseignes dans la lutte contre les pesticides

17 février 2017
Par 45
Ce samedi, Greenpeace organise une action de sensibilisation dans 22 villes françaises dont Dijon pour présenter son nouveau classement de la « Course zéro pesticide ». Les enseignes de la grande distribution y sont classées en fonction de leurs engagements pour supprimer les produits toxiques des fruits et légumes. 

Ce samedi, Greenpeace organise une action de sensibilisation dans 22 villes françaises dont Dijon pour présenter son nouveau classement de la « Course zéro pesticide ». Les enseignes de la grande distribution y sont classées en fonction de leurs engagements pour supprimer les produits toxiques des fruits et légumes.

? Dijon, c'est Place François Rude que l'association présentera dès le milieu de matinée ses conclusions et en profitera pour sensibiliser les chalands à sa cause.

Carrefour et Monoprix en tête de la course
« Carrefour est en tête depuis le lancement de la Course zéro pesticide. En 2016, l'enseigne a étendu ses expérimentations de réduction des pesticides à deux productions majeures : la pomme et la pomme de terre. Quant au petit nouveau de la course, Monoprix, il est en partenariat avec le label Bee Friendly qui interdit l'utilisation d'insecticides tueurs d'abeilles. Greenpeace les place en tête de course pour ces engagements »

Système U : légère stagnation
« U était jusqu'à présent en tête avec Carrefour mais ne présente pas d'avancée conséquente cette dernière année. L'enseigne reste bien classée : elle a lancé une liste noire des pesticides à bannir de ses fruits et légumes et explore toujours de nouvelles pistes pour réduire les pesticides. »

Leclerc et Intermarché : ça progresse
« C'est une vraie révolution : après deux ans de campagne, Leclerc, anciennement dernier de la course, déclare désormais vouloir supprimer 50 % des pesticides de ses fruits et légumes d'ici à 2020. Il faut maintenant transformer les paroles en actes. Côté Intermarché, même constat : les engagements sont là mais les faits restent à venir. »

Auchan et Casino : en queue de peloton
« Le duo s'est certes amélioré en termes de transparence. Malheureusement, concernant la suppression des pesticides, les autres distributeurs ont fait davantage d'efforts. Même si Auchan et Casino sont dans une dynamique d'évolution positive, il faudrait maintenant appuyer sur l'accélérateur. »

La grande distribution doit soutenir les agriculteurs
« Près de 70 % des ventes de fruits et légumes frais en France se font en grandes surfaces. Les enseignes de la grande distribution doivent jouer un rôle décisif pour aller vers une agriculture écologique. Greenpeace leur demande d'éliminer en priorité les pesticides les plus dangereux, de soutenir les agriculteurs qui s'engagent à produire sans pesticides et d'être transparentes envers les agriculteurs.»

Y.O.