Nuits-Saint-Georges : la thèse du suicide privilégiée pour un jeune de 16 ans fauché par le train

04 janvier 2017
Par 45
Nous vous relations mardi matin qu'un accident de personne sur les rails à hauteur de Nuits-Saint-Georges avait entraîné des retards lundi soir entre Dijon et Lyon. L'enquête a depuis démontré que c'est un jeune homme de 16 ans qui a été fauché par un train.

Nous vous relations mardi matin qu'un accident de personne sur les rails à hauteur de Nuits-Saint-Georges avait entraîné des retards lundi soir entre Dijon et Lyon (voir).

L'enquête a depuis démontré que c'est un jeune homme de 16 ans qui a été fauché par un train près du lotissement de la piscine, à la sortie sud de la commune.

La thèse du suicide est pour l'heure privilégiée par les enquêteurs pour expliquer la présence du jeune homme à pied sur les voies.

Y.O.