Gaz, Loi Travail, SNCF : Ce qui change au 1er décembre

01 décembre 2016
Par 45
Plusieurs modifications plus ou moins importantes entrent en vigueur ce jeudi 1er décembre en France : indémnisation à la SNCF, licenciement économiques ou gaz sont cocnernés. Tour d'horizon.

Plusieurs modifications plus ou moins importantes entrent en vigueur ce jeudi 1er décembre en France : indémnisation à la SNCF, licenciement économiques ou gaz sont cocnernés. Tour d'horizon.

Augmentation du prix du gaz :  2,6% d'augmentation hors-taxe

Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 2,6 % hors taxes ce mois-ci. Appliqués par Engie à  quelques 7 millions de consommateurs, janvier 2016, les tarifs du gaz ont globalement baissé cette année de 3,4 %.

SNCF : De meilleurs remboursements en cas de retard

Dès ce jeudi la SNCF va rentrer dans le rangs et respecter une directive européenne qui l'oblige à mieux indemniser les passagers impactés par un retard supérieur à 30 minutes sur le réseau TGV et Intercités. Peu importe les raisons du retard, de son fait ou non, la SNCF devra indemniser autour de 25 % du prix total pour un retard de 30 minutes à 2 heures, 50 % entre 2??h et 3??h et 75 % au-delà. 

Application de la Loi Travail : les licenciements économiques facilités

La réforme des licenciements économiques, incluse dans la Loi Travail, va entrer en application ce jeudi 1er décembre. Les licencicements économiques devraient être plus facilement acceptés en cas de : réorganisation nécessaire pour la sauvegarde de l'entreprise ou en cas de cessation d'activité. Un moyen de « sécuriser » l'employeur face au juge.

Alcool : des interdictions plus visibles

Si la vente d'alcool aux mineurs reste interdite, le Gouvernement va faire rentrer en vigueur un plus grand et plus visible affichage de cette interdiction, notamment dans les magasins, afin de lutter contre une pratique encore trop courante.

Yoann Olid