Genlis : Un viol dans une école maternelle

29 novembre 2016
Par 45
La procureure de la République de Dijon, Mme Tarrare, a confirmé ce mardi l'existence de procédures judiciaires contre un professeur remplaçant de l'école de La Chênaie, à Genlis, qui aurait violé une enfant de 4 ans le 14 novembre dernier. L'homme a été placé en garde à vue en attendant son passage devant le TGI.

La procureure de la République de Dijon, Mme Tarrare, a confirmé ce mardi l'existence de procédures judiciaires contre un professeur remplaçant de l'école de La Chênaie, à Genlis, qui aurait violé une enfant de 4 ans le 14 novembre dernier. L'homme a été placé en garde à vue en attendant son passage devant le TGI.

Aujourd'hui incarcéré à titre provisoire à la prison de Dijon, l'homme nierait les faits. 

Il lui est reproché d'avoir violé une fillette de 4 ans au sein de l'école La Chênaie de Genlis où il effectuait un remplacement. L'enfant aurait avoué avoir été victime du viol quelques jours après les faits. Avertie le 16 novembre, la direction des services départementaux a immédiatement suspendu le quarantenaire, qui a ensuite été arrêté.

L'information a été confirmée par communiqué de presse ce mardi 29 novembre par le rectorat puis le parquet qui explique : « Le professeur des écoles concerné est âgé de 42 ans, marié et père de famille. Il exerce depuis 2007 et n'a jamais été mis en cause pour de tels faits. Il n'a pas d'antécédents judiciaires. 

Il a été placé en garde à vue par les services de gendarmerie chargés de l'enquête préliminaire et à l'issue il a été présenté à un juge d'instruction qui l'a mis en examen des chefs de viol et agressions sexuelles sur mineure de 15 ans par personne ayant autorité, le 19 novembre 2016. La peine encourue est de 20 ans de réclusion criminelle

Une enquête judiciaire est en cours, alors que les équipes pédagogiques et les parents d'élèves de l'école de La Chênaie ont été accompagnés par une celulle médico-psychologique.

Le communiqué de presse complet.

Yoann Olid