Primaire de la droite : les réactions en Côte-d'Or

28 novembre 2016
Par 45
Après l'éléction à une large majorité (66,5%) de François Fillon ce dimanche en tant que candidat de la droite et du centre pour les prochaines éléctions présidentielles de 2017, les élus de Côte-d'Or, du parti des Républicains jsuqu'aux centristes, ont tour à tour réagi pour appeler à l'union derrière le candidat désigné par les urnes.

Après l'éléction à une large majorité (66,5%) de François Fillon ce dimanche en tant que candidat de la droite et du centre pour les prochaines éléctions présidentielles de 2017, les élus de Côte-d'Or, du parti des Républicains jsuqu'aux centristes, ont tour à tour réagi pour appeler à l'union derrière le candidat désigné par les urnes.

 

 

{slide= Rémi Delatte, soutien de François Fillon et président des Républicains en Côte-d'Or : « Je pose la première pierre de la campagne de François Fillon en Côte-d'Or»}François Fillon est désormais investi pour relever le défi de l'avenir de la France. Vous avez été nombreux à vous mobiliser durant cette primaire, engagés pour nos valeurs et pour défendre nos idées. Comme président de la fédération, je tiens à saluer la qualité des représentants des différents candidats, ici en Côte-d'Or. Cette dignité du débat nous honneur.

Ce soir, les Français ont fait le choix d'un projet clair et cohérent, celui de François Fillon. Les Français nous ont rappelé que nous n'avions aucune raison de nous cacher d'être de droite. L'alternance ne viendra que du rassemblement et ce rassemblement ne pourra s'appuyer que sur des mouvements et des valeurs de droite : restaurer l'autorité de l'Etat ; réduire les déficits pour que la France conserve sa souveraineté ; réorienter la construction européenne pour prendre en compte l'exaspération des peuples ; libérer les énergies créatrices d'activité et d'emploi.

Les défis sont nombreux et la route est encore longue avant les élections présidentielles. De Mélenchon à Macron, nous devrons essuyer les attaques et les outrages de ceux qui veulent que rien de change. Sans compter sur la démagogie des Le Pen, qui font leur beurre sur la peur des Français, sans jamais leur proposer de réponse crédible. Dès lors, notre devoir, c'est le rassemblement pour la France, avec François Fillon. En tant que président de la fédération des Républicains, avec les vice-présidents Alain Suguenot, Alain Houpert, Ludovic Rochette, Louis de Broissia ; mais aussi avec les délégués de circonscription, nous aurons la responsabilité de piloter et de coordonner la campagne présidentielle de François Fillon.

Ce soir, très officiellement, je pose la première pierre en lançant le comité d'organisation de la campagne de François Fillon en Côte-d'Or, que je présiderai comme parlementaire. Et je m'appliquerai à ce chacun trouve sa place dans notre mouvement. Y compris ceux qui ont rejoint la candidature de François Fillon plus tardivement.{/slide}

{slide=François Sauvadet, Vice-président de l'Union des Démocrates et Indépendants (UDI), président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or : « Ne jouons pas contre notre camp»}Après plusieurs semaines de débats intenses et dignes, la primaire de la droite et du centre a rendu son verdict.

Un verdict sans appel tant la mobilisation a été importante, au premier comme au second tour. Après les 4,3 millions d'électeurs de la première manche, ce sont encore plus de Français qui ont participé à la finale, confirmant l'immense engouement populaire pour ce beau rendez-vous démocratique.

François Fillon l'a nettement emporté, devenant du même coup le champion incontesté de la droite et du centre pour la présidentielle de 2017.

Le plus dur commence maintenant pour lui. La victoire de ce soir est une première étape sur le chemin difficile de l'élection présidentielle. François Fillon doit désormais rassembler son camp, la droite et le centre, pour engager, en mai prochain, l'alternance qu'une majorité de Français appelle de ses voeux.

Pour ma part, après avoir soutenu Nicolas Sarkozy au premier tour, j'ai rejoint François Fillon. Son programme est clair, réaliste, indispensable pour redresser notre pays mis à mal par cinq ans de socialisme. Au sein de son Gouvernement, j'ai pu constater qu'il avait l'envergure et la carrure d'un solide homme d'Etat.

J'appelle maintenant tous mes amis de la droite et du centre à soutenir François Fillon sans réserve et à se ranger derrière lui pour gagner la bataille présidentielle.

Ne nous trompons pas de combat. Ne jouons pas contre notre camp. Nous avons tous accepté les règles de la primaire en affichant notre soutien pour un candidat. Il faut impérativement en accepter le résultat. Ne laissons pas la petite musique de la division anéantir nos chances de victoires en 2017.

Les Français ne comprendraient pas que nos divisions fassent le jeu du PS et du FN.

Les Français ne comprendraient pas que des ambitions personnelles viennent enrayer la formidable dynamique dont bénéficie ce soir François Fillon.

A partir de demain matin, je me mets au service de François Fillon pour l'accompagner sur le chemin de l'alternance en mai 2017.{/slide}

{slide=Anne Erschens,  élue dijonnaise et candidate "les Républicains" aux élections législatives de 2017 - 1ere circonscription de Côte-d'Or : «François Fillon dispose d'un projet fort, sérieux et cohérent»}La primaire de la droite et du centre a été un formidable succès démocratique. Je tiens à saluer la victoire de François FILLON, à qui j'ai apporté mon soutien. Véritable Homme d'Etat, il incarne désormais l'alternance dont notre pays a besoin pour mettre en oeuvre le redressement national.

François FILLON dispose d'un projet fort, sérieux et cohérent. La libération de l'économie, la restauration de l'autorité de l'Etat, et l'affirmation de nos valeurs seront les principales priorités du prochain quinquennat, au service des Français.
La première circonscription de la Côte-d'Or n'échappe pas à ce succès qui m'engage. En effet, candidate investie par Les Républicains sur la première circonscription, déterminée à y porter le rassemblement et l'alternance, c'est tout naturellement que je soutiendrai François FILLON pour l'élection présidentielle. C'est pourquoi j'invite tous les habitants de la première circonscription qui se reconnaissent dans son projet à me rejoindre.
Je souhaite aussi remercier et féliciter l'ensemble des bénévoles qui se sont engagés pour le bon déroulement du scrutin. Sans eux, rien n'aurait été possible.{/slide}

{slide=Laurent Bourguignat, soutien d'Alain Juppé et élu dijonnais : «Tous derrière notre candidat»}La Primaire de la droite et du centre a été un véritable succès avec plus de 10.000 bureaux de vote ouverts dans toute la France, un niveau de participation au-delà de nos espérances et surtout un débat d'idées de grande qualité.

Je ne regrette pas de m'être engagé derrière Alain JUPP? qui a défendu une vision optimiste de l'avenir de notre pays et soutenu l'idée d'un rassemblement large des Français.

La vraie campagne commence ! Nous sommes naturellement unis derrière François FILLON qui a su montrer avec talent que la rupture est attendue, que le temps des vraies réformes est venu, que le redressement de notre pays doit être engagé en profondeur. Je le soutiendrai pleinement. Cela me sera d'autant plus aisé que j'ai eu l'occasion de travailler à plusieurs reprises avec lui et ses collaborateurs.

Notre équipe prendra toute sa part à la campagne présidentielle qui s'ouvre en Côte-d'Or sous la conduite de Rémi DELATTE, Président de la Fédération des Républicains de la Côte-d'Or, Député proche de François FILLON.

L'alternance est en marche ! Parce que nous sommes rassemblés, elle sera belle.{/slide}

{slide= Ludovic Rochette, vice-président des Républicains en Côte-d'Or : « Seule l'Union permettra la victoire en 2017»}Toutes mes félicitations vont à François Fillon qui a gagné largement la Primaire de la Droite et du Centre, tant en France qu'en Côte d'Or. Je salue sa détermination et la clarté de son programme. Je salue aussi l'engagement immédiat d'Alain Juppé à ses côtés. Cette victoire témoigne du besoin d'alternance et de changement. Cela nécessite l'engagement total de la Droite et du Centre. En France, en Côte d'Or, comme à Dijon, seule l'Union permettra la victoire en 2017. La réussite de cette Primaire doit être un exemple, un socle afin d'organiser la reconquête de tous les territoires.{/slide}

Y.O.