Dijon : l'ouverture du premier bar à chat prévue cette semaine

28 novembre 2016
Par 45
Après plusieurs semaines de préparation, le premier bar à chat de Dijon, le "Chat Bulleux", va ouvrir ces portes ce samedi 3 décembre à 15h. Pour K6FM, le gérant Mikael Boudal répond aux questions et inquiétudes autour de ce bar insolite, où les chats sont rois.

Après plusieurs semaines de préparation, le premier bar à chat de Dijon, le "Chat Bulleux", va ouvrir ces portes ce samedi 3 décembre à 15h. Pour K6FM, le gérant Mikael Boudal répond aux questions et inquiétudes autour de ce bar insolite, où les chats sont rois.

Boire un bon café, lire un livre ou taper à l'ordinateur avec un chat qui vous ronronne sur les genoux : si l'expérience vous tente, c'est que vous êtes vous aussi un adepte de la "ron-ron thérapie". « Oui, les chats sont bons pour le moral et la relaxation» confirme Mikael Boudal qui sera le premier à ouvrir ce samedi à Dijon, un bar à chat. Le local d'une cinquantaine de mètre carrés fera cohabiter animaux et clients.

« Ca s'inspire du Japon, où les gens n'ont pas de chat dans leur petit appartement, donc on retrouve les chats dans des "néko café", des bars à chats.». Au "Chat Bulleux", il l'assure « les 7 chats sont rois, pas question de faire n'importe quoi. Il y a un règlement précis, que nos clients devront respecter. Tous nos chats nous appartiennent et ont chacun leur mutuelle. Ils sont habitués à vivre entourés de monde, et la cohabitation se fait donc rapidement »

Pour ce genre de bar en effet, la reglémentation est assez stricte. Un moyen de protéger le consommateur mais aussi le chat : « Il faut par exemple se désinfecter les mains quand on arrive, avant de pouvoir toucher le chat. D'un autre côté on ne vend pas encore de nourriture comme des pâtisseries, qui pourraient être impactées par nos chats. Il nous faut des limites bien précises sans rentrer dans une psychose. Chez vous aussi vous pouvez avoir des chats, et ça ne vous empêche pas de cuisiner.»

Si Mikael Boudal prend tant de précaution, c'est que sa précédente expérience à Bergerac n'a pas fonctionné : « On a reçu beaucoup de critique. Dès notre arrivée là-bas, certains commerçants n'étaient pas fan du concept et l'on fait savoir (vol, plainte..., nldr) Peut-être que Bergerac n'était pas prête. C'est du passé. Désormais, on s'installe à Dijon et on sent qu'il y a une forte attente de cette ville pour ce genre de bar »

Avant même l'ouverture du bar au 112 rue de la Préfécture, le succès se fait en effet déjà sentir : 1500 "J'aime" sur Facebook et déjà des personnes qui indiquent leur présence. Pour s'assurer un peu plus de succès, le Chat Bulleux proposera aussi à l'achat des produits d'importation des Etats-Unis et de Belgique.

Yoann Olid

Podcasts