La CGPME Côte-d'Or veut envoyer " des signes positifs" à ses adhérents

13 octobre 2016
Par 45
? l'occasion de sa convention annuelle organisée ce jeudi 13 octobre au Zénith de Dijon, la confédération CGPME souhaite changer son fusil d'épaule : après la grogne des derniers mois, elle mettra en avant des success-story à la française et se tournera vers l'international.

? l'occasion de sa convention annuelle organisée ce jeudi 13 octobre au Zénith de Dijon, la confédération CGPME souhaite changer son fusil d'épaule : après la grogne des derniers mois, elle mettra en avant des success-story à la française et se tournera vers l'international.

On a connu la CGPME "râleuse", face à une situation économique qui se dégrade et à des textes de loi qu'elle n'a pas toujours approuvé (voir). Mais ce jeudi 13 octobre, réunis en convention au Zénith de Dijon, pas question pour les adhérents et le président côte-d'orien de la confédération Benoît Willot, de continuer à se morfondre : « On a fait des constats par le passé, maintenant, il faut aussi avancer et positiver » nous assure le gérant des Super U d'Arc-sur-Tille et de Sennecey-lès-Dijon.

Cette nouvelle convention annuelle sera donc l'occasion de mettre en avant des actions positives : la signatures de deux nouvelles conventions avec EDF et le ministère de l'Intérieur, la mise en relations entre des chefs d'entreprises et des apprentis, et des conférences autour de l'implication de la CGPME dans tous les domaines ou encore sur les différences entre l'économie française et celles des pays étrangers. (détail de la journée)

Pour l'occasion, de nombreux invités seront sur place, notamment Mohed Altrad. Homme d'affaire français, dirigeant du groupe Altrad, « il est parti de rien et à construit en France un groupe puissant ». Mohed est notamment devenu le président du club de Rugby du Montpellier Hérault. Une « success story made-in-France qui fait du bien » précise Benoit Willot, qui clôturera cette journée d'échanges par un discours général sur la situation de la CGPME Côte-d'Or et Bourgogne-Franche-Comté dont il a la charge.

Yoann Olid

Podcasts