Longvic : une convention pour plus de communication entre les forces de l'ordre

02 septembre 2016
Par 45
Une nouvelle convention a été signée ce jeudi à Longvic entre la ville, la Police Municipale et les forces de sécurité de l'Etat afin de mieux communiquer les informations et faciliter les échanges. Le réseau Infrastructure National Partageable des Transmissions (INPT) sera désormais partagé.

Une nouvelle convention a été signée ce jeudi à Longvic entre la ville, la Police Municipale et les forces de sécurité de l'Etat afin de mieux communiquer les informations et faciliter les échanges. Le réseau Infrastructure National Partageable des Transmissions (INPT) sera désormais partagé.

D'après la préfecture, les différents acteurs de la sécurité ont exprimé un besoin de mieux collaborer et communiquer : « Ce partage d'informations permet d'en fluidifier la circulation entre les forces de l'ordre, accroissant ainsi la rapidité de diffusion des alertes, augmentant la réactivité de l'ensemble des forces de sécurité et facilitant la coordination de celles-ci

Grace à cette convention, la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de la Côte-d'Or accueillera sur son réseau de radio-communication (INPT) la police municipale de Longvic, qui
sera la deuxième à y accéder dans le département de la Côte-d'Or, après Chevigny-Saint-Sauveur en avril 2016.

« Ce dispositif permettra à la police municipale de Longvic de communiquer avec la police nationale via une fréquence radio spécifique réservée. Le dispositif prévoit l'équipement des terminaux d'une touche d'urgence permettant de lancer un appel de détresse et offre également la possibilité de déclencher des « conférences d'urgence », à l'occasion d'événements spécifiques nécessitant la communication rapide et directe entre tous les agents des deux forces.» confie la préfecture.

Yoann Olid