Crise du lait : action des agriculteurs de Côte-d'Or à la Toison d'Or

30 août 2016
Par 45
Alors que des négociations étaient en cours à Laval entre producteurs de lait et le principal groupe laitier Lactalis, les syndicats départementaux (FDSEA 21 et Jeunes Agriculteurs) se sont mobilisés ce mardi midi en étiquetant les produits issus du groupe dans les hypermarchés de la Toison-d'Or à Dijon.

Alors que des négociations étaient en cours à Laval entre producteurs de lait et le principal groupe laitier Lactalis, les syndicats départementaux (FDSEA 21 et Jeunes Agriculteurs) se sont mobilisés ce mardi midi en étiquetant les produits issus du groupe dans les hypermarchés de la Toison-d'Or à Dijon.

La crise du lait touche depuis cette semaine tous les départements.

Si la Côte-d'Or n'est pas le principal département producteur de lait, les agriculteurs du coin étaient eux-aussi vent debout contre les prix pratiqués par le groupe Lactalis. Le principal laitier de France, payait la tonne de lait aux producteurs 10 à 30 ? moins cher que ses concurrents, au détriment de la survie de certains producteurs, assurant vendre à perte.

? l'échelle nationale, une nouvelle tentative de négociations a donc vu le jour ce mardi matin à Laval entre le groupe laitier et les producteurs, représentés par la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles, la FNSEA . Un accord a finalement été trouvé pour sortir de la crise. Lactalis a accepté de remonter le prix d'achat à 290 ? les 1 000 litres.

Pendant ce temps, les agriculteurs eux, agissaient, pour faire pression sur ces négociations. C'était donc le cas en Côte-d'Or où, en fin de matinée, la FDSEA  21 et les Jeunes Agriculteurs sont descendus dans les rayons des hypermarchés de la Toison d'or à Dijon pour  étiqueter tous les produits du groupe Lactalis (Lactel, Président, Bridelice, La Laitière...)

Yoann Olid