Concert de rentrée à Dijon : Sécurité et contrôle renforcés

19 août 2016
Par 45
Le célèbre concert de rentrée organisé gratuitement par la ville de Dijon le 2 septembre prochain a été maintenu en centre-ville avec ses deux scènes malgré le contexte sécuritaire tendu. Mais un périmètre de sécurité sera mis en place, avec des effectifs renforcés et un contrôle systématique de tous les sacs.

Le célèbre concert de rentrée organisé gratuitement par la ville de Dijon le 2 septembre prochain a été maintenu en centre-ville avec ses deux scènes malgré le contexte sécuritaire tendu. Mais un périmètre de sécurité sera mis en place, avec des effectifs renforcés et un contrôle systématique de tous les sacs.

Après les nombreux attentats des derniers mois sur le sol français, et en particulier l'attentat niçois le 14 juillet dernier, où les terroristes ont mis en oeuvre de nouvelles formes d'attaque (en fonçant dans la foule avec un véhicule), la municipalité de Dijon avait réfléchi ces dernières semaines à l'organisation d'un des évenements les plus importants de la ville : le concert de rentrée organisé à la fin des vacances.

Gérer et assurer la sécurité de 20 à 25 000 personnes attendues dans un contexte tendu, avec l'état d'urgence et le plan vigipirate au maximum relevait du challenge, si bien que son annulation avait un temps été envisagée. Autre piste abordée : son déplacement dans un secteur moins perméable aux attaques que le centre-ville : la salle de concert du Zénith. 

« Le Zénith offrait de belles garanties de sécurité, mais nous forçait à délocaliser ce concert dont la tradition est d'être au centre-ville. Et surtout, la salle ne peut accueillir 9000 personnes.» a confié Nathalie Koenders, première adjointe au maire ce vendredi à l'occasion d'une conférence.

Un rendez-vous pendant lequel le maire de Dijon François Rebsamen, accompagné de son adjointe, de Serge Bideau ( Préfecture de Côte-d'Or), de Pauline Jouan (directrice de cabinet de la préfète), et de Bruno De Bartolo (directeur départemental de la sécurité publique de la Côte-d'Or) a dévoilé le dispositif de sécurité qui sera finalement appliqué pour ce concert : 

  • - Les deux scènes (Place de la Libération et Place du Théâtre) seront maintenues, mais le périmètre piéton qui les entoures sera complétement opaque et sécurisé.
  • - Les accès se feront uniquement en 6 points précis du centre-ville : (Rue de la Liberté, Cour de Bar, Rue Lamonnoye, Rue Vaillant, Rue des Bons Enfants et Rue Chabot Charny) avec un passage obligatoire par un dispositif de contrôle des sacs. Les sorties ne se feront que par la Rue de la Liberté, Rue Lamonnoye, Rue des Bons Enfants et Rue Chabot Charny.
  • - Les effectifs policiers municipaux et nationaux seront largement renforcés, tout comme la présence des agents de la SIG (40 personnes) au c?ur de la foule et autour des points d'accès, de manière à également protéger les files d'attentes proche des entrées, en créant des "zones-tampons".

« Nous nous voulions pas donner raison aux terroristes, mais nous devons nous adapter pour assurer aux mieux la sécurité. Le risque zéro n'existe pas, mais avec ce dispositif et la vigilance de tous, nous pourront continuer d'organiser des événements similaires dans un sentiment de sécurité.» a expliqué François Rebsamen.

Yoann Olid

Podcasts