Attentat de Nice : Dijon s'est tue le temps d'une minute d'hommage

18 juillet 2016
Par 45
Ce lundi midi, la place de la République à Dijon a accueilli plusieurs centaines de Dijonnais autour du maire François Rebsamen et de la préfète de Bourgogne Franche-Comté Christiane Barret, pour une minute de silence et de recueillement en mémoire des victimes de l'attentat de Nice, le 14 juillet dernier.

Ce lundi midi, la place de la République à Dijon a accueilli plusieurs centaines de Dijonnais autour du maire François Rebsamen et de la préfète de Bourgogne Franche-Comté Christiane Barret, pour une minute de silence et de recueillement en mémoire des victimes de l'attentat de Nice, le 14 juillet dernier.

Malgré la chaleur et la période de vacances, ils étaients près de 300 à être venus apporter leur pierre à l'hommage national fait aux victimes de l'attentat terroriste de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, ce franco-tunisien, habitant de Nice, qui a ôté la vie à 84 personnes au volant d'un camion le 14 juillet dernier.

Des fleurs et des messages de soutien ont été déposés au pied d'un mât qui affichait des drapeaux en berne, avant l'arrivée des nombreux élus dijonnais, côte-d'oriens et bourguignons.

Retrouvez la réaction de François Rebsamen après cet attentat sur l'article dédié.

Cette minute de silence est à revivre en image.

Yoann Olid