Franck Dubosc pour Camping 3 : « Merci à Dijon d'avoir accepté notre Patrick »

28 juin 2016
Par 45
? l'occasion de la sortie de Camping 3 ce mercredi dans les salles de cinéma, K6FM donne la parole à Franck Dubosc, Antoine Duléry et le réalisateur Fabien Onteniente, de passage à Dijon le 17 juin dernier. Entre coulisses, anecdotes et jeu d'acteur, l'équipe se confie sur ce 3e opus d'une série d'éjà à succès.

? l'occasion de la sortie de Camping 3 ce mercredi dans les salles de cinéma, K6FM donne la parole à Franck Dubosc, Antoine Duléry et le réalisateur Fabien Onteniente, de passage à Dijon le 17 juin dernier. Entre coulisses, anecdotes et jeu d'acteur, l'équipe se confie sur ce 3e opus d'une série d'éjà à succès.

«Les gens attendent un film identique... mais pas pareil. »

Voilà en substance, le défi qui a été lancé il y a quelques mois à l'équipe de Camping.

Près de 10 ans après le premier Camping, c'est Camping 3 qui est à l'affiche ce mercredi 29 juin.

La même fine équipe est toujours aux commandes : le Dijonnais Patrick Chirac (Franck Dubosc), Paulo (Antoine Duléry), Jacky et Laurette Pic (Claude Brasseur et Mylène Demongeot) dans le désormais célèbre Camping des Flots Bleus.

? l'occasion de l'avant-première organisée le 17 juin dernier, l'équipe du film est revenue au micro de K6FM sur ce qui fait le succès de la saga : la tradition du camping.

« Nos personnages n'ont pas envie de changer. Ils veulent garder leurs vraies valeurs. Dans ce film, il y a un côté vintage, un côté nostalgique » confie en premier l'acteur et humoriste Franck Dubosc.

Le film se sert d'ailleurs du choc des générations comme ressort comique. « Patrick Chirac a pris 10 ans, mais il rencontre des jeunes. » confirme Dubosc. « on essaye de rire de ça, parce que c'est humain, on vieillit tous.»

Antoine Duléry lui fait le bilan des 3 derniers films avec une citation du réalisateur Frank Capra : «Il faut surprendre le public avec ce qu'il attend. et c'est ce qu'on arrive à faire avec ces 3 films»

Côté coulisse, Franck Dubosc confirme avoir eu plus de liberté dans ce film avec son personnage : «Fabien nous a construit ces personnages, mais dans ce 3e opus, il nous laisse les clés». Fabien Onteniente valide «Ce film a vraiment été conçu à deux avec Franck, du tournage au montage».

Si le film est une nouvelle fois humoristique, tous rappellent la difficulté et la précision demandé dans le jeu. « Les scènes les plus drôles sont souvent les plus dures à tourner. On se marre aussi, mais après les avoir tourné » lâche Duléry.

En tout cas, le comique est au rendez-vous, aux vues des réactions dans les salles dijonnaises lors de la projection. « Merci à Dijon d'avoir accepté notre Patrick Chirac » conclue tout sourire l'humoriste.

Yoann Olid

Crédit Photo : Fox AEP

Podcasts