Bourgogne-Franche-Comté : Dijon Capitale, mais Besançon siège de la région

31 mai 2016
Par 45
Après une rénuion entre les élus PS de la région ce dimanche, la présidente de Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay a annoncé vouloir faire de Dijon la capitale de la nouvelle région. Elle proposera Besançon comme Hôtel de Région et une répartition équilibrée des services.

Après une rénuion entre les élus PS de la région ce dimanche, la présidente de Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay a annoncé vouloir faire de Dijon la capitale de la Bourgogne-Franche-Comté. Elle proposera Besançon comme Hôtel de Région et une répartition équilibrée des services.

Dijon comme capitale, mais Besançon comme hôtel de région.

Voilà la répartition choisie ce lundi  par la présidente de la Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay. Dans un communiqué, l'ancienne franc-comtoise prône l'équilibre entre les deux régions : « On a trop souvent voulu réduire les décisions que nous avons à prendre, conformément aux règles édictées par la loi, au seul choix de l'emplacement de l'hôtel de région. Les habitants de Bourgogne-Franche-Comté nous demandent de prendre de la hauteur et de respecter les équilibres sur l'ensemble du territoire, de faire preuve de bon sens et surtout d'agir rapidement pour améliorer leur quotidien et préparer l'avenir.»


Lors du vote définitif des diffèrents emplacements de la nouvelle région, qui doit se faire le 24 juin prochain en assemblée régionale, l'élue PS proposera donc de confirmer Dijon comme chef-lieu, mais de mettre le siège à Besançon.

C'est la logique qui l'a emporté dans la décision de Marie-Guite Dufay, en faveur de Dijon comme capitale: « il s'agit de l'agglomération la plus importante du point de vue démographique sur l'ensemble du territoire régional ; elle a vocation à devenir la seule métropole dès que la loi le permettra ; elle se situe au centre de la Bourgogne-Franche-Comté et bénéficie de la meilleure accessibilité du point de vue des infrastructures de transport.» précise le communiqué.

La présidente proposera que les réunions du Conseil Régional se tiennent également à Dijon pour des raisons pratiques : capacité d'accueil du Conseil Régional et centralité de la ville sur le territoire.

En revanche, l'hôtel de Région, le siège de la Région, pourrait être Bisontin. Un moyen de «répondre aux exigences de la réforme territoriale qui impose de ne pas regrouper, au sein de la même unité urbaine le chef-lieu, l'hôtel de région et le lieu de réunion des assemblés plénières.»

Toutes ces décisions devront être officiellement enterrinées le 24 juin prochain par une majorité d'élus régionaux à l'occasion d'une nouvelle assemblée.

Yoann Olid