Olivier Delcourt : « Le DFCO aura un budget modeste en Ligue 1 »

19 avril 2016
Par 45
Après avoir validé son accession dans l'élite du foot ce lundi, le président du Dijon Football Côte-d'Or Olivier Delcourt a dévoilé une première esquisse de ce que pourrait être le fonctionnement du club dijonnais en mode "Ligue 1". La transition devrait se faire sentir sur le plan budgétaire, beaucoup moins sur le staff ou le public.

Après avoir validé son accession dans l'élite du foot ce lundi, le président du Dijon Football Côte-d'Or Olivier Delcourt a dévoilé une première esquisse de ce que pourrait être le fonctionnement du club dijonnais en mode "Ligue 1". La transition devrait se faire sentir sur le plan budgétaire, beaucoup moins sur le staff ou le public.

La victoire dijonnaise de ce lundi  contre le Paris FC (3-0 : voir article) assure au DFCO une place parmi l'élite du foot français en 2016/2017. Au sortir du match, le président dijonnais Olivier Delcourt exulte. Son pari est réussi : 4 ans après sa première expérience, les Dijonnais vont retrouver le top du top.

Une montée en Ligue 1 qui se prépare en fait depuis plusieurs semaines. Cette dernière était prévisible et est désormais inévitable à 4 journées de la fin : «On peut travailler en avance sur le recrutement, sur la stratégie, sur le commercial... c'est un avantage de confirmer tôt notre place pour pouvoir anticiper» assure Olivier Delcourt, tout sourire.

Interrogé ensuite sur le budget du Dijon Football Côte-d'Or la saison prochaine, le responsable du club avance une fourchette entre 23 et 25 millions d'euros, soit plus du double de son budget actuel. Bien loin des 500 millions d'euros du Paris Saint Germain, et même des clubs moins garnis comme Nantes (38 millions) ou Lorient (30), le portefeuille dijonnais sera «modeste en Ligue 1» concède le président. Mais Olivier Delcourt reste confiant : « On avait cette année le dixième budget de Ligue 2, et on monte en Ligue 1».

Un exploit que le natif de Busigny doit aussi à son coach Olivier Dall'Oglio. « On a d'excellentes relations et je savais qu'on pouvait compter sur lui pour réaliser notre objectif. On s'est fait confiance mutuellement et aujourd'hui c'est une juste récompense.»

"Récompense" il y aura également pour les plus fidèles supporters du Dijon Football Côte-d'Or : Avec une tribune Est en plein travaux, le nombre de places sera limitée la saison prochaine. Le président prévient : «Il n'y aura pas, ou peu, de nouveaux abonnements pour la saison prochaine. Nos habitués depuis 4 ans auront la priorité pour avoir un place au stade à chaque journée».

Il est sûr que face au PSG, à l'Olympique Lyonnais, l'OM ou même les historiques FC Nantes, St Etienne, Bordeaux... les places dans les trois tribunes restantes seront peu nombreuses et s'arracheront à prix d'or. C'est aussi ça, l'effet Ligue 1.

Yoann Olid