Conseil départemental : Colette Popard dénonce le "clientélisme" de François Sauvadet

07 avril 2016
Par 45
La chef de file de l'opposition au Conseil Départemental Colette Popard s'est dite choquée cette semaine de l'attribution d'une aide de 23 000 ? du département pour la création du siège social d'un organisme privé. Elle dénonce une forme de clientélisme du président côte-d'orien.

La chef de file de l'opposition au Conseil Départemental Colette Popard s'est dite choquée cette semaine de l'attribution d'une aide de 23 000 ? du département pour la création du siège social d'un organisme privé. Elle dénonce une forme de clientélisme du président côte-d'orien.

C'est un vote qui a bien du mal à passer pour Colette Popard. Lundi dernier, le Conseil Départemental votait une subvention de 23 000 ? pour la création du nouveau siège social du Conseil Régional de l'Ordre des Architectes de Bourgogne. Pour l'élue Forces de Progrès au Conseil départemental, cette dépense n'aurait pas du se faire  via des crédits dédiés au programme « Bâtiments et édifices publics communaux non protégés » : 

«Le Président du Conseil départemental ne peut pas être le chantre du soutien aux communes et dans le même temps dévier les crédits qui leurs sont normalement destinés. Les Maires et les Côte-d'Oriens apprécieront. Un exemple supplémentaire du clientélisme pratiqué en Côte-d'Or.»

Yoann Olid