Beaune : Commerçants et hôteliers inquiet de la fin du TGV

05 avril 2016
Par 45
Depuis ce lundi 4 avril, le TGV de Paris s'arrête en gare de Dijon et ne dessert plus Beaune. Une décision "économique" aujourd'hui dénoncée par plusieurs commerçants et hôteliers de l'agglomération, inquiets de voir leur clientèle renoncer à un changement pour un TER en gare dijonnaise.

Depuis ce lundi 4 avril, le TGV de Paris s'arrête en gare de Dijon et ne dessert plus Beaune. Une décision "économique" aujourd'hui dénoncée par plusieurs commerçants et hôteliers de l'agglomération, inquiets de voir leur clientèle renoncer à un changement pour un TER en gare dijonnaise.

Interrogé par nos confrères de France Bleu Bourgogne, un directeur d'hôtel assure qu' «il y aura forcément des gens qui vont renoncer à réserver parce qu'ils ne peuvent plus venir en TGV. Ne serait-ce que les séminaires qui viennent de Paris, s'il faut qu'ils prennent le TER, ça va être compliqué. C'est une perte de clientèle pour nous. Je pense que c'est une grave erreur. »

Face aux nombreuses plaintes, la SNCF a annoncé un effort en assurant une liaison direct par jour... les samedis et dimanches.