Les tourismes Bourguignons et Franc-Comtois fusionnent au sein du CRT

26 mars 2016
Par 45
Cette semaine, la Bourgogne-Franche-Comté a accouché du premier Conseil Régional du Tourisme fusionné de France : Le CRT Bourgogne-Franche-Comté, dont l'objectif est de promouvoir et harmoniser la communication touristique des 8 départements.

Cette semaine, la Bourgogne-Franche-Comté a accouché du premier Conseil Régional du Tourisme fusionné de France : Le CRT Bourgogne-Franche-Comté, dont l'objectif est de promouvoir et harmoniser la communication touristique des 8 départements.

La présidence de cette nouvelle entité a été confiée par le conseil d'administration, à Loïc Niepceron, conseiller régional délégué.
Il gérera désormais le tourisme des 8 départements :  Côte d'or, Doubs, Haute-Saône, Jura, Nièvre,
Saône-et-Loire, Territoire-de-Belfort et Yonne, via l'un des 2 sites de Dijon ou de Besançon.

«Cette fusion permettra d'économiser au moins 200 000 ? dès 2016.» assure un communiqué.

«Gastronomie, oenotourisme, patrimoine, loisirs...l'offre touristique de la nouvelle grande région répond aux aspirations actuelles des touristes français et étrangers et présente cohérence et complémentarité.» assure le nouveau président, qui souhaite mettre rapidement l'accent sur:

  • - 3 destinations identitaires : la Bourgogne, les Montagnes du Jura et le Massif des Vosges,
  • - des filières organisées, sur tout le territoire, autour d'une offre segmentée et de gammes de
  • produits
  • - la valorisation de portes d'entrée touristiques permettant d'inclure l'ensemble des territoires,
  • des collectivités, des opérateurs dans la stratégie globale.

Le nouveau conseil d'administration du CRT Bourgogne-Franche-Comté est lui composé de 35
membres (conseillers régionaux, professionnels du tourisme ou représentants des
collectivités locales). 

Yoann Olid