Jeux-vidéo : le e-Sport se développe dans l'agglomération

07 mars 2016
Par 45
Un nouveau complexe dédié à la pratique et à l'univers du jeu-vidéo va bientôt ouvrir à Chenôve. Pour Yann Turc Arnoux qui porte le concept Gaïa e-sport, la pratique du jeu-vidéo en compétition et le milieu geek-manga sont des marchés en pleine expansion en France, et dans l'agglomération.

Un nouveau complexe dédié à la pratique et à l'univers du jeu-vidéo va bientôt ouvrir à Chenôve. Pour Yann Turc Arnoux qui porte le concept Gaïa e-sport, la pratique du jeu-vidéo en compétition et le milieu geek-manga sont des marchés en pleine expansion en France, et dans l'agglomération.

On peut faire une compétition de sport, bien installé dans un canapé...

Le e-sport, comprenez "pratique du jeu vidéo en compétition" est un concept en plein essor. Avec l'émergence d'internet et de YouTube, certains joueurs amateurs sont devenus des vrais stars interplanétaires grâce à leur manette. Certains tournois de jeu-vidéo sont même aujourd'hui télévisés.

C'est sur cet univers que Yann Turc-Arnoux, jeune entrepreneur local, a décidé de parier en Côte-d'Or. Cet ancien sportif et amoureux des jeux-vidéo a tout de suite trouver des similitudes entre les deux pratiques. Le E-sport s'est imposé à lui. 

"En Côte-d'Or, il n'existe pas de structure pour vraiment venir pratiquer, en loisir ou pour s'entraîner en compétition, alors que les gamers sont de plus en plus nombreux." Pour combler ce manque, il s'est donc lancé dans l'aventure et ouvrira prochainement à Chenôve le complexe Gaïa e-sport. Un bâtiment dédié au jeu vidéo, mais pas seulement : 

" Les retombées et l'univers du jeu vidéo sont très vastes. On va de la pratique simple du jeu vidéo (FIFA, Call Of Duty...) à la culture geek, en passant par le manga ou les déguisements en cosplay. Mon premier objectif est d'offrir à tous ces gens un lieu où se rassembler, une communauté." précise le futur gérant.

Sûr de son coup, il propose également à des entreprises plus ou moins proches du concept de se lancer dans l'aventure et d'investir elles-aussi les lieux pour créer un véritable temple du jeu-vidéo.

"On proposera des salles de réunions qui pourront accueillir des ateliers, venir boire un café, ou profiter des conseils des autres joueurs."

Si l'emplacement pourrait poser question (Chenôve), Yann Yurc-Arnoux assure que ce dernier ne sera pas un problème. "Chenôve est excellemment bien situé, pas besoin d'être en centre-ville de Dijon. Légèrement excentré, entre Dijon et Beaune, sur une route très empruntée. Je ne me fais pas de soucis pour ça, j'y crois." Et le créateur de Gaïa d'avoir été conforté dans la portée de son concept après une belle campagne de crowd-funding.

A vos manettes. 

Yoann Olid

Podcasts