Dijon : La police municipale veut des armes comme cadeau de Noël

24 décembre 2015
Par 45
En ce jour de réveillon de Noël, le syndicat FO incite la police municipale de Dijon et une partie des agents de protection de la ville à se mobiliser afin de réclamer au maire François Rebsamen un équipement en armes de poing de catégorie B pour mieux assurer leur propre sécurité et celles des habitants.

Comme nous vous l'annoncions la semaine dernière, ce 24 décembre, jour de réveillon de Noël sera également l'occasion pour la police municipale de réclamer des armes de poings au maire de Dijon François Rebsamen.

Initié par le syndicat Forçe Ouvrière qui a signé une lettre ouverte au premier édile, les agents de police municipale et une partie des agents de protection de la ville (ASVP, Brigade Verte) sont invités à suivre ce mouvement de grève pour demander que le port d'une arme de catégorie B leur soit autorisé.

La lettre précise notamment que lors de leur prise de fonction, certains agents craignent pour leur sécurité puisqu'ils sont exposés à des missions parfois dangereuses "sans avoir les moyens de ­défense et de riposte adaptés à toutes les situations" .

Après les attentats parisiens du 13 novembre dernier, la possibilité d'armer la police municipale avait été proposée par le président de la République François Hollande, mais le maire Dijonnais s'y était opposé (voir réaction).

Yoann Olid