Les CCI de Bourgogne et Franche-Comté se réorganisent à l'occasion de la fusion

21 décembre 2015
Par 45
Les Chambres de Commerce et d'Industrie (CCI) seront elles aussi impactées par la fusion prochaine des régions Bourgogne et Franche-Comté. L'organisation définitive sera connue en 2016, mais devrait permettre de conserver huit chambres départementales et les deux sites régionaux à Dijon et Besançon.

Les Chambres de Commerce et d'Industrie (CCI) seront elles aussi impactées par la fusion prochaine des régions Bourgogne et Franche-Comté. L'organisation définitive sera connue en 2016, mais devrait permettre de conserver huit chambres départementales et les deux sites régionaux à Dijon et Besançon.

La nouvelle organisation des CCI en Bourgogne Franche-Comté devrait être calquée sur celle des conseils régionaux prévue dans la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République). Ainsi, on devrait retrouver une chambre régionale unique administrativement parlant, mais dont les services seront physiquement partagés entre les sites bisontins et dijonnais, qui géreront les huit CCI départementales.

Comme pour les régions, des présidents préfigurateurs ont été désignés pour assurer cette fusion des CCI au mieux. C'est d'ailleurs l'actuel président de la chambre régionale bourguignonne Benoît de Charette qui assure la transition localement.

Les premières pistes de cette nouvelle organisation sont à mettre au conditionnel, puisque les diffèrents services se réuniront courant 2016 pour détailler point par point l'organisation qui sera officiellement mise en place le 1er Janvier 2017. Des négociations qui cette fois pourraient s'annoncer un peu plus tendus.  Les premiers résultats de ces discussions devraient être connus avant l'été 2016.

Yoann Olid