Des jeunes de Chenôve ont appris la fabrication d’un jeu vidéo

La fondation Orange a organisé cette semaine au collège le Chapitre, à Chenôve, une nouvelle édition de #SuperCodeurs. C'est une opération pour apprendre aux jeunes à coder et comprendre les coulisses de la fabrication d’un jeu vidéo.

27 novembre 2022 à 7h00 par la rédaction

Des ateliers étaient organisés jeudi au collège le Chapitre, à Chenôve
Des ateliers étaient organisés jeudi au collège le Chapitre, à Chenôve
Crédit: Photo Orange

80 élèves de classes de 5ème, dont des élèves SEGPA (enseignement adapté) du collège Le Chapitre ont pu prendre part ce jeudi à #SuperCodeurs 2022. Le recteur de l’académie de Dijon, Pierre N’Gahane, accompagné de Pascale Coq, directrice académique, sont venus assister à ces ateliers.  En tant que première entreprise du numérique en France, Orange sensibilise depuis 7 ans avec le dispositif #SuperCodeurs, les enfants, leurs parents ainsi que les collaborateurs Orange dans la compréhension des enjeux du numérique. Pour cette nouvelle édition, Orange va plus loin dans l’accompagnement des familles et des jeunes de 5éme en apportant des clés de compréhension sur le code et son impact sociétal.

#SuperCodeurs : une ambition sociétale renouvelée

Orange renforce ses objectifs d’accompagnement numérique des familles, forme les plus jeunes au code et leur donne les clefs de décodage : contribuer à développer leur esprit critique et de discernement, disposer des bons réflexes dans notre monde numérique, encadrés par des salariés volontaires dans l’ensemble des territoires. Coder, c’est également programmer son avenir. Le programme #SuperCodeurs prépare les compétences et métiers de demain et participe à la transformation digitale de notre société. Au travers des ateliers, les enfants apprennent à construire une pensée logique et participent à une expérience centrée sur le travail en équipe. Pour que le numérique ne soit jamais un obstacle mais une opportunité de développement personnel, Orange aide chacun à s’approprier les codes et la créativité du monde digital et veille à un usage responsable de ces technologies.

La nouveauté des ateliers cette édition : de l’apprentissage du codage à la notion de décodage

Le code est partout et touche tout le monde. Orange intègre à ses ateliers une sensibilisation au décodage. Il est primordial que les enfants comprennent ce qui se passe et qu’ils décodent le monde toujours plus connecté qui nous entoure. Il est indispensable pour les enfants de se rendre acteurs de leur apprentissage grâce à #SuperCodeurs. Apprendre le code, c’est aussi pour eux apprendre à décrypter ce qui se cache derrière leur vie de tous les jours : les algorithmes présents dans les applications mobiles, jeux vidéo, vidéos, et qui leur donne envie de regarder/jouer. Les 22 animateurs #SuperCodeurs, de l'Access Code School et des salariés volontaires d’Orange, ont progressivement amené les enfants à s’interroger sur l’envers du décor, en abordant des notions de dépendance, de frustration et de notion d’âge recommandé.