Didier Martin : « Mon rôle est d’être attentif, d’écouter, d’entendre »

Le député de la première circonscription de Côte d’Or, Didier Martin, a adressé ses vœux de bonne année aux habitants du département.

10 janvier 2023 à 18h33 par la rédaction

Didier Martin est député de la première circonscription de Côte d'Or
Didier Martin est député de la première circonscription de Côte d'Or
Crédit: Photo DR

Ci-dessous, la lettre de bonne année de Didier Martin :

« À toutes les Côte-d’Oriennes, à tous les Côte-d’Oriens, des territoires et des villages, des villes et de la métropole dijonnaise, j’adresse tous mes meilleurs vœux. Que 2023 soit une année heureuse et fraternelle. Une année pour faire progresser les droits humains et une année de paix. En Ukraine, en Arménie, en Iran et partout dans le monde. À l’aube de cette nouvelle année, nous partageons les mêmes inquiétudes. Avec la reprise de l’épidémie en Chine, avec la hausse des coûts de l’énergie, des prix alimentaires et des matières premières : conséquences de la guerre en Europe. Nous entendons les mêmes alarmes : des personnels de santé et du monde médico- social, de nos artisans, des salariés et des retraités.

En tant que député de la Côte-d’Or, mon rôle est d’être attentif, d’écouter, d’entendre et de comprendre chacune et chacun. Pour transmettre au Gouvernement toutes ces inquiétudes et ces alarmes. Pour y apporter les meilleures réponses en votant des textes de loi qui protègent notre santé, notre sécurité, notre pouvoir d’achat, et qui préparent l’avenir. La République a ses élus : nos maires, les conseillers, les parlementaires, avec chacun leurs rôles et leurs fonctions particulières. Mais nous sommes tous, citoyens, à égalité femmes-hommes, chacun une partie de la République et de la Nation.

Et c’est ensemble que nous pourrons surmonter les épreuves et les défis. Ensemble, que nous pourrons poursuivre les réformes engagées, car elles sont nécessaires. Pour la reconquête de notre souveraineté et de notre indépendance économique. Pour la lutte contre le dérèglement climatique. Pour la préservation de notre protection sociale, unique au monde. En 2023, je souhaite que chacun de nous puisse saisir ses opportunités et s’épanouir dans ses projets personnels et professionnels, tout en préservant notre solidarité. La solidarité des territoires, de l’État et des services publics. Solidarité de l’ensemble de notre société, si vivante, par ses associations, ses artistes, ses créateurs, et toutes celles et ceux qui s’engagent. Belle et heureuse année à vous, et à ceux qui vous sont chers. »