Jour J pour la rentrée scolaire

La rentrée scolaire a lieu ce jeudi 1er septembre pour tous les écoliers, collégiens et lycéens. Une rentrée qui s’effectue dans un contexte de manque de professeurs partout en France et avec un peu moins d’élèves dans les établissements de premier degré de l’académie de Dijon.

1er septembre 2022 à 8h55 par la rédaction

Pierre N'Gahane
Pierre N'Gahane, recteur de l'académie de Dijon
Crédit: Photo archive K6FM

Avant ce jour tant attendu, le rectorat de Dijon a fait le point ce mercredi sur la situation dans les écoles de l’académie de Dijon et les nouveautés de cette rentrée :

Dans le 1er degré : les moyens alloués par l’État pour la préparation de rentrée dans le 1er degré ont été augmentés de 7 créations d’emplois malgré une baisse d’effectifs attendue de 688 élèves ; soutien à la ruralité maintenu notamment pour les écoles situées dans les communes de moins de 5000 habitants où 8 mesures de fermeture n’ont pas été prises par bienveillance. Un Territoire Educatif Rural (TER) a vu le jour en Côte d’Or. Une convention avec les différentes parties impliquées est en cours de signature ; l’équilibre entre les 50 fermetures et les 55 ouvertures de classes prononcées à l’issue des différentes instances permet de poursuivre l’amélioration des taux d’encadrement, en zone urbaine comme dans les territoires ruraux ; en éducation prioritaire, les dédoublements des classes de grande section de maternelle de CP et de CE1, ont été intégralement réalisés dans les écoles de REP et REP+, tout en préservant un nombre moyen d’élèves favorable dans les autres classes.

Hors éducation prioritaire, le plafonnement à 24 élèves des classes de grande section de maternelle, de CP et de CE1 passera à la rentrée de 94 % à 99 % des écoles, tout en préservant un nombre moyen d’élèves favorable dans les autres classes ; enfin, les structures et les moyens dédiés à l’accueil des élèves nouvellement arrivés en France sont maintenus. Tous les moyens sont notamment mis en œuvre pour l’accueil des élèves ukrainiens dans les établissements scolaires du département.

Dans le 2nd degré : Au niveau académique, plusieurs priorités ont marqué la rentrée, dont le renforcement des différentes enveloppes qualitatives (groupes supplémentaires de langues vivantes, allocation progressive des moyens, aides de niveaux) qui permettent d’accompagner les territoires et les difficultés scolaires et sociales ; La répartition de la dotation départementale entre les établissements a été réalisée en tenant compte notamment des grilles horaires, des évolutions démographiques, des profils socio-économiques du public scolaire accueilli sur la base de l’Indice de Positionnement Social (IPS), ou de la nécessité de réaliser des inclusions (ULIS, SEGPA, etc.) ; Des moyens supplémentaires ont ainsi été accordés aux établissements aux ajustements de juin, permettant la création de 12 divisions supplémentaires, dont 7 en 6ème, 1 en 5ème et 4 en 3ème ;

Dispositif « devoirs faits » : facteur de réussite des collégiens, le dispositif « devoirs faits » offre un accompagnement aux devoirs à tous les élèves volontaires plusieurs heures par semaine dès le mois de septembre. Ce dispositif doit permettre une meilleure transition entre l’école primaire et le collège.

Dans le 1er degré comme dans le 2nd degré : le renforcement de l’école inclusive et des moyens dédiés à l’accompagnement des élèves en situation de handicap se poursuit. L’amélioration de leurs conditions de scolarisation est une priorité nationale. La rentrée 2022 s’inscrit dans la continuité des principes de l’école inclusive par le biais de l’ouverture d’un dispositif ULIS à l’école élémentaire de Ladoix-Serrigny et d’une UEMA à l’école maternelle Barbier à Nuits Saint Georges ainsi que d’un dispositif ULIS au collège Genlis. Le département compte 2423 élèves en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire dont 1775 notifiés par la MDPH pour un accompagnement par des AESH lesquels représentent 488 ETP répartis dans les 20 Pôles Inclusifs d’Accompagnement Localisé (PIAL) de la Côte d’Or. Le département bénéficie pour la présente rentrée d’une dotation de 7 ETP supplémentaires pour le recrutement d’AESH.