Les travaux sur la LINO démarrent bientôt

Pour désengorger la LINO aux heures de pointe, des travaux vont débuter lundi 16 janvier au niveau d’Ahuy. Des bretelles d’entrée et de sortie seront notamment installées pour une livraison envisagée au début de l’été 2023.

9 janvier 2023 à 12h10 par la rédaction

Des travaux vont débuter le 16 janvier sur la LINO (ici la descente au niveau de Talant)
Des travaux vont débuter le 16 janvier sur la LINO (ici la descente au niveau de Talant)
Crédit: Photo d’illustration K6FM

La LiNo (RN274) est ouverte à la circulation depuis février 2014 dans une configuration à 2 × 1 voies avec un créneau de dépassement en 2 × 2 voies d’une longueur de 2 km. Depuis la mise en service, sa fréquentation a connu une forte croissance, qui a ralenti pour atteindre des taux stables depuis 2019. L’échangeur d’Ahuy connaît depuis quelques années des phénomènes de congestion récurrents aux heures de pointes le matin et le soir. Conscients de ces difficultés, les partenaires cofinanceurs du projet LiNo (État, Région Bourgogne-Franche-Comté, Département de la Côte-d’Or et Métropole de Dijon) ont souhaité mettre en place rapidement et avec une enveloppe financière limitée un aménagement permettant d’améliorer les conditions de trafic au droit de cet échangeur, sans pour autant entreprendre le projet de mise à 2 × 2 voies. L’enveloppe financière de l’opération, inscrite au Contrat de plan État-Région 2015-2020 (prolongé jusqu’en 2022), est de 3 millions €.

L’aménagement retenu prévoit la création de deux bretelles d’entrée et une bretelle de sortie supplémentaires sur la LiNo afin de compléter l’échangeur d’Ahuy existant, ainsi que la déconstruction du barreau inter-giratoires dans le sens RM107a vers la LiNo. Les bretelles nord seront raccordées à un nouveau giratoire positionné sur la RM107a. Les études de trafic ont confirmé que cet aménagement présente le meilleur rapport coût/bénéfice au regard des enjeux de circulation. Les nouvelles possibilités d’échange offertes par ces 3 bretelles permettront de réduire les mouvements de cisaillement au sein du giratoire de la LiNo et amélioreront ainsi la fluidité globale de l’échangeur.

La maîtrise d’ouvrage du projet est portée par les services de l’État (DREAL Bourgogne-Franche-Comté). La mission de maîtrise d’œuvre (études et travaux) a été confiée au bureau d’études Artelia et l’appel d’offre pour les travaux a été remporté par le groupement d’entreprises Roger Martin / SNCTP. Deux autres acteurs seront présents sur le chantier afin d’assurer la coordination environnementale et la sécurité au travail (coordination de sécurité et de protection de la santé). Ces missions sont assurées par les entreprises DCI environnement et PMM. 

Le plan du nouvel aménagement de la LINO au niveau d'Ahuy
Le plan du nouvel aménagement de la LINO au niveau d'Ahuy
Crédit: DR