Actualités régionales

341 décès à l’hôpital et 224 en établissements médico-sociaux en Bourgogne-Franche-Comté

06 avril 2020 à 08h30 Par la rédaction
Crédit photo : Photo d’illustration K6FM

Dans son dernier communiqué publié ce dimanche soir, l’Agence Régionale de Santé recense 341 décès à l’hôpital et 224 en établissements médico-sociaux dans la région. L’ARS insiste sur la poursuite du respect du confinement et rappelle que même si les personnes âgées sont particulièrement vulnérables, toutes les classes d’âge sont concernées par la maladie.

Les données chiffrées du jour sur l’incidence de la maladie montrent que le nombre de patients admis à l’hôpital continue d’augmenter mais que le nombre de patients admis en réanimation augmente plus faiblement que les jours précédents. Le nombre de patients pris en charge en réanimation s’établit toutefois à un niveau sans précédent qui exerce une tension considérable sur les établissements de santé de la région. L’infléchissement de son augmentation est le résultat du confinement qui commence à avoir un impact positif sur le système hospitalier. Il importe donc de ne pas relâcher l’effort en la matière.

Une étude de Santé Publique France précise la répartition par classe d’âge des personnes hospitalisées, placées en réanimation et décédées du coronavirus dans notre région. Au 2 avril, l’âge des personnes hospitalisées dans notre région varie entre 9 et 101 ans, avec une médiane à 73 ans. 20 % des hospitalisations concernent des personnes âgées de moins de 60 ans et 60 % concernent des personnes de 70 ans et plus.

L’âge des personnes hospitalisées en réanimation varie entre 13 et 97 ans avec une médiane à 68 ans. 75 % des hospitalisations en réanimation concernent des personnes âgées de 60 ans et plus.

Les personnes décédées ont entre 38 et 98 ans (médiane : 82,5 ans). 87 % des décès concernent des personnes âgées de plus de 70 ans. Et 4 % des personnes décédées ont moins de 60 ans.

Pour autant, les sorties d’hospitalisation concernent toutes les classes d’âge. 35 % concernent des personnes âgées de 70 ans et plus et 45 % des personnes de moins de 60 ans.

Une prise en charge assurée pour chacun quel que soit son âge

L’organisation et l’anticipation du système de santé dans notre région permettent d’éviter la saturation de l’accueil en réanimation et garantissent à chaque patient, qu’il soit jeune ou âgé, une prise en charge de qualité selon les critères médicaux en vigueur habituellement.

Même si les personnes âgées sont davantage victimes de la maladie et doivent être particulièrement protégées, il ressort que les classes d’âge plus jeunes sont concernées également. La protection des uns et des autres est donc l’affaire de tous et le respect des consignes de confinement et de la pratique des gestes barrière est plus que jamais de mise.