44% des agents de la fonction publique de la région travaillent en Côte-d'Or

L'INSEE a dévoilé ce vendredi matin des chiffres sur l'emploi en Bourgogne en 2011. On y apprend notamment qu'un emploi sur cinq dans la région dépend de la fonction publique, et que les femmes y sont dominantes en nombre.

14 novembre 2014 à 3h57 par 45

K6 FM

En Bourgogne, 134 600 agents travaillent dans l'un des trois versants de la fonction publique en 2011. Cela représente 21% de l'emploi total de la région. Avec 82 emplois publics pour 1 000 habitants, le taux d'administration classe la Bourgogne dans la moyenne des régions de province (France métropolitaine, hors �?le-de-France).
L'emploi public est bien implanté en Côte-d'Or, où il participe à hauteur de 22 % à l'emploi total. Dijon, siège de la préfecture de région, dispose en effet de fonctions de décision, de pilotage et de gestion des ressources des administrations et les collectivités. Pour la fonction publique d'�?tat, le département concentre ainsi 44 % des agents travaillant en Bourgogne.
Le taux d'administration de la Côte-d'Or est aussi l'un des plus élevés de France, avec 98 emplois publics pour 1 000 habitants.

L'�?tat, avec 54 000 agents, est le premier employeur public ; la moitié de ses effectifs relève de l'�?ducation nationale. Les deux autres versants comptent moins de salariés. La fonction publique territoriale emploie 43 400 personnes, largement réparties sur l'ensemble du territoire puisque 23 100 agents travaillent dans les communes. Avec ses 37 200 emplois, le versant hospitalier prend, en
Bourgogne, une place importante dans l'emploi public. Il rassemble 28 % de la fonction publique, contre 22 % en moyenne de province. Il pèse également davantage dans l'économie
régionale : 5,7 % de l'emploi total, contre 4,6 % en province. La Bourgogne se classe ainsi aux premiers rangs des régions françaises avec le Limousin et la Picardie.

Les femmes sont largement majoritaires dans la fonction publique.
Elles occupent 65% des emplois, alors qu'elles participent pour moitié
à l'emploi total de la région. Comme dans le secteur privé, elles exercent leur activité dans des filières traditionnellement très féminisées, celles de l'enseignement, de la santé et du médico-social. C'est pourquoi le versant hospitalier est plus féminisé que les autres : sur dix salariés, huit sont des femmes.

Chiffres Fonction Publiques 2011 Bourgogne