à?lection à  la chambre d'artisanat régionale : la liste battue «outrée par le comportement de l'UPA»

Battus aux dernières élections à la Chambre de Métiers et de l'Artisanat en Bourgogne-Franche-Comté par la liste UPA, les représentants de la liste "Fiers d'être Artisans" de la CGPME et la FFB dénoncent dans un communiqué le manque d'ouverture et la prise des "pleins pouvoirs" de la liste gagnante, sans tenir compte de la représentativité qu'ils auraient pu avoir.

10 novembre 2016 à 9h44 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Battus aux derni�res �lections � la Chambre de M�tiers et de l'Artisanat en Bourgogne-Franche-Comt� par la liste UPA, les repr�sentants de la liste "Fiers d'�tre Artisans" de la CGPME et la FFB d�noncent dans un communiqu� le manque d'ouverture et la prise des "pleins pouvoirs" de la liste gagnante, sans tenir compte de la repr�sentativit� qu'ils auraient pu avoir.

Le 20 octobre dernier, les r�sultats des votes des artisans de Bourgogne-Franche-Comt� r�accordaient leur confiance � la liste sortante UPA  � la t�te de la Chambre R�gional de M�tiers et de l'Artisanat (voir article), malgr� la forte mobilisation d'une nouvelle liste, intitul�e "Fiers d'�tre artisans" et port�e par la CGPME et la FFB.

Logiquement, le 7 novembre dernier, c'est donc un bureau UPA qui a �t� �lu � la suite de la premi�re assembl�e r�gionale.

Mais pour la liste battue, certaines d�cisions passent mal : � Notre liste "Fiers d'�tre Artisans",  a gagn� les �lections des Chambres de M�tiers et de l'Artisanat de l'Yonne et de la C�te d'Or et a fait un score de 48.08% sur l'ensemble de la r�gion Bourgogne Franche-Comt�,  renfor�ant de 10 points ses r�sultats par rapport � 2010. [...] Or R�gis Penne�ot, Pr�sident sortant en C�te d'Or, battu dans son d�partement, mais mettant en avant la l�g�re avance de la liste de l'UPA au niveau r�gional, a profit� de la r�partition des si�ges � la proportionnelle et n'a permis aucune ouverture aux �lus de la liste Fiers d'�tre Artisans pourtant majoritaire en C�te d'Or. Aucun poste de Pr�sident ou Vice-Pr�sident dans les deux D�partements gagn�s, aucun poste au Bureau de la R�gion Bourgogne ni dans les Commissions R�gionales.�

Ce manque d'ouverture est donc ouvertement d�nonc� par les repr�sentants de la CGPME et de la FFB � Comment peuvent-ils � ce point bafouer l'artisanat qu'ils sont cens�s d�fendre, au point de pr�f�rer s'accrocher � leur pouvoir plut�t que d'�couter les attentes de leurs ressortissants. Quel sens donnent-ils � la d�mocratie et que peuvent attendre les professionnels d'une telle attitude ? Les nouveaux �lus ont profit� d'une courte victoire r�gionale pour s'octroyer les pleins pouvoirs �. 

Yoann Olid