Affaire Grégory: le procureur de Dijon est menacé par un corbeau

Selon France Inter, le procureur général de Dijon Jean-Jacques Bosc a été menacé de mort à travers une lettre anonyme qui lui a été adressée.Selon France Inter, le procureur général de Dijon Jean-Jacques Bosc a été menacé de mort à travers une lettre anonyme qui lui a été adressée.

6 décembre 2017 à 5h30 par Redaction

K6 FM
Crédit: Photo afp


La lettre est arrivée le 11 août au parquet général de Dijon, écrite en majuscules et tracée avec un normographe, cette petite règle en plastique utilisée jadis à l'école pour tracer des lettres ou des symboles.


La page, non signée, commence par une insulte, puis menace : "TU PREND LA MEME DIRECTION QUE LE PTI JUGE LAMBERT. Y A UN SAC QUI T ATTEND" (référence au suicide, en juillet dernier, de Jean-Michel Lambert, le premier magistrat instructeur de l'affaire Grégory).


L'auteur anonyme prévient aussi : "tu sauras jamais pour le petit".


La lettre a été analysée par les experts, et un profil ADN masculin a été isolé sur la lettre et l'enveloppe, ainsi que 13 mélanges d'ADN masculin et féminin. Aucun ne correspond à des ADN connus dans cette affaire.