Affaire Vantillard : une émission de télé relance l'enquête

à€ l'occasion de l'émission de Jean-Marc Morandini ce lundi soir sur NRJ 12, la mère de Jonathan Vantillard a relancé un appel au témoignage pour connaître les circonstances exactes et les auteurs du meurtre de son fils en aoà»t 2007 à  Auxonne, o๠il a été battu à  mort. De nouveaux éléments ont déjà  été récupérés après la diffusion d'une première émission en octobre 2015.

4 juillet 2016 à 16h30 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

�? l'occasion de l'émission de Jean-Marc Morandini ce lundi soir sur NRJ 12, la mère de Jonathan Vantillard a relancé un appel au témoignage pour connaître les circonstances exactes et les auteurs du meurtre de son fils en août 2007 à Auxonne, où il a été battu à mort. De nouveaux éléments ont déjà été récupérés après la diffusion d'une première émission en octobre 2015.

L'affaire avait failli être classé sans suite par la procureur de la République de Dijon. Car dans le meurtre de Jonathan Vantillard, il y a plus de zones d'ombres que d'incertitudes. 

Comment ce jeune-homme de 18 ans, handicapé et atteint d'une maladie orpheline avait-il pu finir agonisant à l'entrée d'un immeuble de la rue de la Paix, à Auxonne, au petit matin du 14 avril 2007 ? Bien que pris en charge par les secours après une soirée visiblement arrosée avec ses amis, Jonathan Vantillard décédera 6 jours plus tard de ses blessures, "battu à mort" selon le légiste.

Depuis, sa mère Florbela Dos Santos appelle tous les témoins potentiels à faire part des éléments qui pourraient éclairer cette affaire. Car cela fait maintenant 9 ans que les enquêtes piétinent. Très peu d'indices permettent de retracer le parcours du jeune-homme. Encore moins de témoins...

Face à la menace d'un classement sans suite faute d'élément, Florbela avait multiplié les appels dans les médias en 2015, permettant au dossier de ne pas être totalement refermé. 

Ce lundi 4 juillet, dans l'émission « Crimes en direct, l'enquête continue » de Jean-Marc Morandini sur NRJ 12, elle a relancé un appel à témoignage, même sous X, pour obtenir des informations.  Une première diffusion de l'affaire sur la chaîne en octobre avait visiblement permis de faire apparaître de nouveaux éléments et aux avocats de la famille de garder le dossier ouvert.

Yoann Olid