Alain Suguenot comprend la détresse des éleveurs

Alors que se multiplient les manifestations d'éleveurs face à la crise sans précédent qu'ils traversent, je veux leur dire que je comprends leur désarroi et que nous allons faire le maximum pour exiger du gouvernement qu'il agisse rapidement et efficacement, dans une vision globale de la crise agricole.

22 juillet 2015 à 6h21 par Franck Pelloux

K6 FM

Alors que sous le quinquennat pr�c�dent, nous avions engag� une r�forme en profondeur de l'agriculture fran�aise visant la comp�titivit� de nos exploitations, l'exportation et la qualit� des produits fran�ais, le gouvernement et le ministre de l'Agriculture ont compl�tement laiss� tomber cette politique, semblant se d�sint�resser compl�tement de ce dossier, faisant mine de vouloir rattraper le coup lorsque la situation devient critique. Un �ni�me plan d'urgence ne sera pas suffisant. C'est d'une vision et d'une politique � long terme dont l'�levage a besoin.


Alors que se multiplient les manifestations d'�leveurs face � la crise sans pr�c�dent qu'ils traversent, je veux leur dire que je comprends leur d�sarroi et que nous allons faire le maximum pour exiger du gouvernement qu'il agisse rapidement et efficacement, dans une vision globale de la crise agricole.


Aussi, avec plusieurs coll�gues de l'opposition, nous allons d�poser une proposition de r�solution visant � la cr�ation d'une commission d'enqu�te relative � la crise de l'�levage fran�ais. Face � cette crise complexe, car structurelle et conjoncturelle, qu'une s�cheresse tr�s s�v�re vient encore aggraver, il est en effet urgent d'agir concr�tement afin de trouver des solutions.


Les professionnels nous alertent, par exemple, depuis longtemps sur la d�gradation des marges des productions agricoles qui menace directement l'�quilibre financier des exploitations. Il faut qu'enfin un prix juste soit pay� au producteur, d'autant que les outils existent pour que les relations commerciales s'�quilibrent.


Plusieurs mesures doivent d'ailleurs �tre imm�diatement envisag�es : garantir le respect des accords de prix par les distributeurs et les industriels ; agir au niveau europ�en pour obtenir l'�tiquetage de la viande fran�aise, enfin exiger que le plus possible de la viande et des produits agricoles consomm�s dans les �coles soient produits en France.


Tel sera l'objet de cette commission d'enqu�te : lister l'ensemble des probl�mes rencontr�s par l'�levage fran�ais et y apporter des r�ponses rapides, efficaces, et, surtout, globales.


 


Alain Suguenot, D�put�-maire de Beaune.


Communiqu� de presse