Aller au travail en vélo ? Très peu en Bourgogne Franche-Comté

D'après les données de 2015 révelées ce mardi par l'INSEE Bourgogne Franche-Comté, seuls 1,7% des actifs de la grande région se déplace à vélo au quotidien entre leur domicile et leur travail. La région BFC se classe 8e de France sur ce type de déplacement, en dessous de la moyenne nationale.

17 janvier 2017 à 12h40 par 45

K6 FM

D'apr�s les donn�es de 2015 r�vel�es ce mardi par l'INSEE Bourgogne Franche-Comt�, seuls 1,7% des actifs de la grande r�gion se d�place � v�lo au quotidien entre leur domicile et leur travail. La r�gion BFC se classe 8e de France sur ce type de d�placement, en dessous de la moyenne nationale.

Partir de bons matins, sur les chemins, � bicyclette... tr�s peu pour eux.

Dans son recensement de la population en 2015, l'institut INSEE n'a r�pertori� 18 400 cyclistes r�guliers en Bourgogne -Franche-Comt�, qui utlise le v�lo entre le travail et la maison. Beaucoup y pr�f�re la marche � pied (6.9% des actifs dans la r�gion) et bien s�r... la voiture (78.8% des d�placements travail-maison avec 854 000 actifs v�hicul�s).

Ce sont surtout les hommes qui prennent le v�lo pour aller travailler : ils repr�sentent les deux tiers des actifs cyclistes. De m�me, les cadres et professions sup�rieures et les ouvriers utilisent en proportion davantage ce mode de transport principal ;� rajoute l'INSEE.

Logiquement, la pratique du v�lo est plus importante en C�te-d'Or (2,6% des actifs) et dans le Doubs (1,9%), territoires plus urbains qui abritent deux grosses villes (Dijon et Besan�on), dont l'�quipement est plus propice au d�placement � v�lo. Dijon se classe d'ailleurs � la 11e place des grandes villes fran�aises o� le v�lo est devenu un mode de transport, avec pr�s de 5,5% d'actifs qui p�dalent.

En France, si la tendance reste elle aussi tourn�e vers la voiture, presque 2 % des actifs se d�placaient en v�lo en 2015. 

Yoann Olid