Archives : la Côte-d'Or appelle les habitants à participer à une grande collecte

Afin de renforcer son fonds d'archives et de documents sur les relations entre le continent africain et la France aux XIXe et XXe siècles, le Conseil Départemental de la Côte-d'Or invite chaque habitant à fouiller dans son grenier et à participer à "La Grande Collecte" ce vendredi 18 novembre.

17 novembre 2016 à 16h41 par 45

Afin de renforcer son fonds d'archives et de documents sur les relations entre le continent africain et la France aux XIXe et XXe siècles, le Conseil Départemental de la Côte-d'Or invite chaque habitant à fouiller dans son grenier et à participer à "La Grande Collecte" ce vendredi 18 novembre.

C'est l'heure de fouiller le grenier et de retrouver quelques papiers.

Cette grande collecte est organisée à l'échelle nationale par les ministères de la Culture et de la Communication, de l'�?ducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et du secrétariat d'�?tat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire.

Elle se consacre uniquement cette année aux relations entre l'Afrique et la France aux XIXe et XXe siècles. Ce 18 novembre 2016, les Archives départementales de la Côte-d'Or vont donc ouvrir leurs portes à tous ceux qui posséderaient quelques vieux documents en lien avec cette période.

«Le but est  d'élargir, grâce aux archives privées, les sources de notre Histoire, d'inviter chacune et chacun à alimenter par sa mémoire personnelle et familiale le grand récit national français et de favoriser ainsi une mémoire partagée et apaisée. Souvenirs de famille, courriers, documents de voyage, photographies, etc. : toutes ces pièces de la mémoire individuelle retraçant des parcours de vie, sont appelées à enrichir notre mémoire collective.»

Si vous pensez avoir mis la main sur des documents de cette époque, le rendez-vous est donné toute la journée,  8 rue Jeannin  à Dijon. Des experts seront sur place pour identifier les documents et juger de leur qualité.

Il sera toujours possible d'apporter ses archives personnelles après cette date du 18 novembre, en prenant rendez-vous au 03 80 63 67 95.

Yoann Olid