Attentats : Le président Hollande propose d'armer la police municipale des communes qui le souhaitent

Lors d'un grand rassemblement des maires de France ce mercredi à Paris, où une cinquantaine d'élus côte-d'oriens étaient présents,  le Président de la République François Hollande a annoncé de nouvelles mesures pour mieux sécuriser les communes. Il propose notamment d'armer les policiers municipaux.

19 novembre 2015 à 2h53 par 45

K6 FM

Lors d'un grand rassemblement des maires de France ce mercredi � Paris (voir article), le Pr�sident de la R�publique Fran�ois Hollande a annonc� de nouvelles mesures pour mieux s�curiser les communes.

Face � des milliers d'�lus dont une cinquantaine de C�te-d'Or, il a pu faire le point sur l'�tat d'urgence decret� dans le pays depuis les attentats parisiens de vendredi 13 novembre dernier, et annoncer un renforcement de la s�curit� dans les diff�rentes communes de France.

Plusieurs points ressortent de son discours d'une trentaine de minute, mais la proposition qui a fait le plus r�agir est celle concernant le renforcement des forces de polices dans les villes : "Je veux que toute la puissance de l'Etat soit mise en service de la mise en s�curit� de nos concitoyens [...] le gouvernement va aider � mieux prot�ger les policiers municipaux en finan�ant leurs �quipements [...] en apportant aux maires qui le souhaitent les armes qui seront pr�lev�es sur les stocks de la police nationale" a annonc� le chef de l'Etat. 

Pour les communes qui le souhaitent, et comme cela se fait d�j� dans certaines villes de France, les policiers municipaux pourraient donc �tre arm�s, avec les m�mes moyens que la police nationale, afin de prolonger la s�curit� des citoyens � un niveau local. Une annonce qui ne fait pas l'unanimit�, notamment pour le maire Dijonnais Fran�ois Rebsamen (voir article).

Parmi les autres annonces du chef de l'Etat, on retrouve �galement un durcissement des conditions d'accueil des r�fugi�s avec un meilleur contr�le, ainsi qu'une r�forme du droit d'asile qui serait automatiquement retir� � tout migrant qui "constituerait une menace". 

Enfin, Fran�ois Hollande a rappel� qu'un fonds de soutien � l'investissement dot� de 50 millions d'euros �tait pr�vu pour  les travaux de r�habilitation des logements mis � la disposition des r�fugi�s, avant de conclure sur l'importance des premiers �diles des communes dans la lutte commune contre le terrorisme.

Yoann Olid