Auxonne est en deuil ce matin

Deux soldats Côte-d'Orienssont morts des suites de leurs blessures dans le nord du Mali après l'explosion mardi d'une mine contre leur véhicule blindé, qui avait déjà causé la mort d'un soldat du 511ème régiment du train d'Auxonne mardi, a annoncé l'Elysée dans un communiqué ce mercredi. La ville est en deuil ce matin.

13 avril 2016 à 23h55 par Franck Pelloux

K6 FM

Deux soldats C�te-d'Oriens sont morts des suites de leurs blessures dans le nord du Mali apr�s l'explosion mardi d'une mine contre leur v�hicule blind�, qui avait d�j� caus� la mort d'un soldat du 511�me r�giment du train d'Auxonne mardi. (notre article)


Dans un communiqu� de presse qui nous est parvenu ce matin, l'Elys�e a fait part de sa profonde emotion:


"Le pr�sident de la R�publique a appris avec une grande tristesse le d�c�s de deux militaires du 511�me r�giment du train d'Auxonne des suites de leurs blessures apr�s l'explosion d'une mine contre leur v�hicule blind� le 12 avril, qui avait d�j� tu� un de leurs camarades au Mali, dans le cadre de l'op�ration Barkhane dont l'objet est la stabilit� dans le Sahel et la lutte contre le terrorisme."


Le mar�chal-des-logis Damien Noblet et le brigadier Michael Chauwin, �taient �g�s de 32 ans, ils sont d�c�d�s dans l'accident qui avait d�j� co�t� la vie � Mickael Poo-Sing mardi matin au Mali. Tous trois �taient originaires du 511�me r�giment du train d'Auxonne.


Le bilan de l'attaque de ce v�hicule blind� s'�l�ve ainsi � trois morts. Sept militaires fran�ais ont �t� tu�s depuis le lancement de l'op�ration Barkhane, au Mali, le 1er ao�t 2014.


Un hommage national sera rendu aux victimes  le mercredi 20 avril aux Invalides � Paris, en pr�sence du pr�sident de la R�publique Fran�ois Hollande.