Chauffage : "Le monoxyde de carbone a tué 5 personnes" rappelle l'ARS Bourgogne Franche-Comté

Alors que la fraîcheur des températures poussent les habitants à allumer de plus en plus les systèmes de chauffage, l'Agence Régionale de Santé tient à rappeler que la vigilance doit perdurer face au risque d'intoxication au monoxyde de carbone, gaz inodore qui s'est avéré mortel à cinq reprises l'an passé en Bourgogne Franche-Comté.

15 janvier 2017 à 5h22 par 45

K6 FM

Alors que la fra�cheur des temp�ratures poussent les habitants � allumer de plus en plus les syst�mes de chauffage, l'Agence R�gionale de Sant� tient � rappeler que la vigilance doit perdurer face au risque d'intoxication au monoxyde de carbone, gaz inodore qui s'est av�r� mortel � cinq reprises l'an pass� en Bourgogne Franche-Comt�.

Lorsque les temp�ratures baissent, les risques d'intoxication au monoxyde de carbone, ou CO, augmentent. Chaque ann�e, ce gaz toxique est responsable d'une centaine de d�c�s en France. Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone est ind�tectable. Des gestes simples contribuent pourtant � r�duire les risques. Les appareils utilisant des combustibles (gaz naturel, bois, charbon, fuel, butane, propane, essence ou p�trole etc.) pour la production de chaleur ou de lumi�re sont tous susceptibles, si les conditions de leur fonctionnement ne sont pas id�ales, de produire du monoxyde de carbone.

En Bourgogne-Franche-Comt�, entre le 1er juillet 2015 et le 30 juin 2016, 54 �pisodes intoxiquant 168 personnes ont �t� constat�s, n�cessitant 137 admissions aux urgences et 49 hospitalisations et provoquant 5 d�c�s.

Ces intoxications pourraient �tre �vit�es en adoptant les bons gestes, que l'Agence r�gionale de sant� souhaite rappeler :

  • - Faites v�rifier vos installations de chauffage et vos conduits de fum�e par un professionnel qualifi� au moins une fois par an.
  • - Veillez toute l'ann�e � une bonne a�ration et ventilation du logement, tout particuli�rement pendant la p�riode de chauffage : a�rez au moins 10 minutes par jour et n'obstruez jamais les entr�es et sorties d'air de votre logement.
  • - N'utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destin�s � cet usage : cuisini�re, brasero, etc.
  • - Ne faites jamais fonctionner les chauffages d'appoint en continu ; ils sont con�us pour une utilisation br�ve et par intermittence uniquement.
  • - Ne faites pas tourner le moteur de votre v�hicule dans le garage ferm�.
  • - N'utilisez pas d'engins � moteur thermique dans des espaces clos (groupe �lectrog�ne, tron�onneuse thermique...).

Au niveau collectif, les organisateurs de rassemblements (manifestations culturelles ou religieuses, par exemple) doivent �tre tout particuli�rement attentifs. Les intoxications li�es � l'utilisation de chauffages � gaz sont fr�quentes et concernent chaque ann�e plusieurs centaines de personnes en France.

Les sympt�mes (maux de t�te, fatigue, naus�es) apparaissent plus ou moins rapidement et peuvent toucher plusieurs personnes au sein du foyer. Une intoxication importante peut conduire au coma et � la mort, parfois en quelques minutes. En cas de suspicion d'intoxication, a�rez imm�diatement, arr�tez si possible les appareils � combustion, �vacuez les locaux et appelez les secours en composant le 15, le 18 ou le 112 (et le 114 pour les personnes malentendantes).

Communiqu� de presse