Cinéma : le vignoble de Côte-d'Or à l'honneur dans "Ce Qui Nous Lie" de Cédric Klapisch

"Ce qui nous lie", film de Cédric Klapisch tourné en Côte-d'Or et racontant la vie d'une famille de viticulteur, sort en salle ce mercredi 14 juin. Fort de plusieurs avants-premières réussies sur la région, le réalisateur français éspèrent que le succès suivra dans les salles de France. Interview.

13 juin 2017 à 23h18 par 45

K6 FM

"Ce qui nous lie", film de C�dric Klapisch tourn� en C�te-d'Or et racontant la vie d'une famille de viticulteur, sort en salle ce mercredi 14 juin. Fort de plusieurs avants-premi�res r�ussies sur la r�gion, le r�alisateur fran�ais �sp�rent que le succ�s suivra dans les salles de France. Interview.

En mars dernier, applaudissements et sourires �taient au rendez-vous au sortir des salles de cin�ma de Beaune et Dijon, o� l'�quipe du film "Ce qui nous lie" proposait des projections en avant-premi�re. C�dric Klapisch pouvait souffler. Ces diffusions �taient en effet loin d'�tre anodines, puisque ce film tourn� � Meursault, pr�s de Beaune, raconte l'histoire d'une famille de jeunes vignerons pendant toute une ann�e, alors que le p�re de famille vient de d�c�der.

"On s'�tait beaucoup document� pour �tre au plus proche de la r�alit� de la vie dans le vignoble" expliquait alors le r�alisateur. "Et se rendre compte que les spectateurs bourguignons trouvent ce film cr�dible, c'est un grand soulagement".

Apr�s cet essai r�ussi, le treizi�me long-m�trage du cin�aste parisien sort sur les �crans de toute la France ce 14 juin, et propose aux spectateurs une plong�e dans le quotidien des vignerons. " Nous avons film� � Meursault, dans la maison et les vignes de Jean-Marc Roulot, en pleine r�colte. Si Jean-Marc tient un r�le dans le film, il a surtout �t� notre conseiller, le garant de la v�racit� de l'histoire et de la cr�dibilit� des acteurs en tant que pur bourguignon."

Au casting justement, Pio Marma� (Jean), Ana Girardot (Juliette) et Fran�ois Civil (J�r�mie) forment une jeune fratrie charg�e d'assurer seule la survie du domaine. Si la c�te beaunoise sert de d�cor idyllique, Klapisch y conte surtout les rapports sociaux et humains. L'histoire tourne en effet autour du retour � la maison de l'un des fr�res, Jean, apr�s un voyage de dix ans et une brouille familiale.

"Quand j'�tais enfant, mon p�re m'emmenait dans les vignes en Bourgogne et l'id�e de tourner dans ses c�tes des plans magnifiques ne m'a jamais quitt�. J'y ai incorpor� une hsitoire familialle comme il y en a temps. Une histoire d'h�ritage, de tradition", confie le r�alisateur.

Si la poign�e de spectateurs locaux et avertis de ce week-end de mars avaient �t� conquis, il faudra attendre quelques jours pour savoir si ce premier cru cin�matographique se laisse d�guster par les spectateurs des salles obscures.

Yoann Olid