Cité de la gastronomie : "Le dossier d'Eiffage n'était pas le plus avantageux" selon le Parti Communiste

Plusieurs mois après l'attribution du site de l'ancien hôpital central de Dijon au groupe Eiffage pour y réaliser la future Cité de la Gastronomie, le Parti Communiste de Côte-d'Or demande un moratoire pour faire la lumière sur cette attribution. "L'offre d'Eiffage n'était pas la plus avantageuse" selon le parti politique.ho

6 octobre 2015 à 7h36 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Plusieurs mois apr�s l'attribution du site de l'ancien h�pital central de Dijon au groupe Eiffage pour y r�aliser la future Cit� de la Gastronomie, le dossier revient sur la table ce mardi 6 octobre.

Ce matin, le Parti Communiste de C�te-d'Or s'est fendu d'un communiqu� r�clamant un moratoire, soit une suspension de toute activit� autour du dossier, le temps de faire la lumi�re sur une attribution jug�e douteuse. 

En d�cembre dernier, la municipalit� retenait l'offre d'Eiffage, pour 12 millions d'euros alors que le groupe � Seger �, proposait 20 millions d'euros. "Pourquoi choisir la proposition la moins avantageuse ? tout du moins en apparence. Alors que le CHU conna�t depuis des ann�es des d�ficits budg�taires, et un manque de dotations entrainant des diminutions de personnel et de services aux patients ? 8 millions d'euros dans le budget du CHU, ce serait une sacr�e bouff�e d'oxyg�ne ! [... ] De plus, le terrain de l'ancien h�pital n'appartient pas � la ville de Dijon mais au Centre hospitalier" s'insurge le PC21.

La m�me question avait �t� lanc�e par les �lus de droite en juillet, � l'occasion de la visite du pr�sident de la R�publique Fran�ois Hollande sur le site de la future Cit� de la Gastronomie, sans avoir eu, � ce jour, de r�ponse.

Yoann Olid